Partager

La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton entame mardi une longue tournée en Afrique, avec une étape au Soudan du Sud, un périple centré sur la démocratie, la croissance et la sécurité régionale, conformément à la stratégie africaine du président Barack Obama. Mme Clinton doit s’envoler mardi pour le Sénégal, premier arrêt d’un voyage de 11 jours qui doit l’emmener aussi au Soudan du Sud, en Ouganda, au Kenya, au Malawi et en Afrique du Sud, a annoncé dans un communiqué la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland. Les Etats-Unis entendent contribuer au « renforcement des institutions démocratiques et de la croissance économique » et « faire progresser la paix et la sécurité » en Afrique. Elle s’entretiendra avec le président Salva Kiir « pour réaffirmer le soutien des Etats-Unis et encourager les négociations avec le Soudan afin de parvenir à un accord sur les questions de sécurité, de citoyenneté et le dossier pétrolier… » Le Soudan du Sud a accusé il y a 10 jours le Soudan d’avoir de nouveau bombardé son territoire et a jugé impossible de poursuivre les négociations « bilatérales directes » avec Khartoum. AFP.