Partager

L’ancien chef de l’Etat et opposant ivoirien Henri Konan Bédié a entamé dimanche soir sa 1ère tournée dans le nord de la Côte d’Ivoire depuis sa prise de contrôle par une rébellion en septembre 2002. Candidat aux présidentielles du 30 novembre, M. Konan est arrivé dans la soirée à Bouaké. Dans une déclaration lue devant environ 5.000 personnes, l’ex-chef de l’Etat (1993-1999) a estimé que les Ivoiriens souffraient depuis qu’il avait été renversé par un coup d’Etat en décembre 1999. »Les Ivoiriens ont perdu leurs repères. Arrosés par les promesses sans lendemain des vendeurs d’illusions, ils sont gagnés par le désespoir, minés par la pauvreté et la maladie », a lancé M. Bédié. Il a stigmatisé la gestion de Gbagbo, qui a remporté en 2000 la présidentielle face au défunt chef de la junte militaire, Robert Gueï.