Partager

web-11.jpgLa victime du nom de Fodé Diakité a débarqué à Bamako aux environs de 16 heures, munie d’une relative fortune : deux téléphones portables, un baladeur et une coquette somme d’argent en poche. A peine avait-il quitté le véhicule au marché de Médine, son sac au dos, que son apparence rustique attira l’attention de trois jeunes malfrats qui erraient dans les environs à la recherche d’oiseaux à plumer. Ces derniers seront identifiés plus tard. Ils se nomment Alex Togo, Mahamadou Hamèye Diawara et Adama Dembélé, connu sous le sobriquet de « Dacky ». Les mauvais garçons suivirent Fodé Diakité et montèrent après lui dans un minibus Sotrama qui allait au « Rail-Dah ». Leur plan était bien monté.

Dès son arrivée à destination, le « villageois » fût apostrophé par un des jeunes. L’inconnu offrit directement son aide à l’étranger pour retrouver son tuteur de Bamako. Il donna un nom au hasard qui coïncida comme par enchantement avec l’identité du futur tuteur de Fodé Diakité, domicilié dans un quartier périphérique de la capitale.

L’homme hésita d’abord avant de nouer le dialogue avec l’escroc. Entre temps, les deux autres délinquants s’approchèrent. Le trio promit de résoudre les problèmes de Fodé Diakité. Le voyageur fraîchement débarqué hésitait à mettre son sort entre les mains de jeunes inconnus serviables à souhait. Le « villageois » finit par céder. Les arnaqueurs ayant compris qu’ils venaient de « gagner » la partie, se lancèrent dans une causerie enjouée avec Fodé Diakité. Pendant près de 30 minutes, les trois jeunes hommes n’ont laissé aucune chance à leur victime de se douter du traquenard dans lequel il venait de tomber. Les vautours ne lâchèrent plus leur proie. Ils accompagnèrent Fodé Diakité jusque chez son logeur dont ils avaient pu retrouver le domicile grâce aux renseignements fournis par leur victime. Ils n’attendirent pas de rencontrer le logeur de Fodé. Ils discutèrent avec la cible pendant une trentaine de minutes et arrivèrent à convaincre ce dernier de leur remettre tous ses biens.

Comme hypnotisé, Fodé Diakité remettra aux trois filous son baladeur, les deux téléphones portables et une somme de 50.000 Fcfa. Ils se retirèrent, laissant leur victime plongée dans la méditation. Il ne savait rien sur l’identité des jeunes gens pour pouvoir les retrouver. C’est bien après leur départ qu’il s’est rendu compte qu’il venait d’être victime d’une escroquerie.

Le chef BR du 10ème arrondissement Macky Sissoko, chargé de retrouver les malfrats, relève un paradoxe dans cette affaire. En effet, il ne comprend pas ce qui a pu pousser un élément du groupe des malfaiteurs à revenir à la charge. Cet énergumène avait attendu la nuit pour se présenter chez la victime qu’il avait dépouillée le même jour. Il se présenta comme l’inspecteur de police chargé de gérer le dossier de l’escroquerie dont Fodé venait de faire les frais.

Retour sur les lieux

web-12.jpgLe truand cette fois a manqué de chance, car Fodé Diakité était sur ses gardes. Il scruta longtemps son vis-à-vis. Il reconnut son voleur par la bague qu’il portait au doigt. Il alerta son logeur qui a requis l’anonymat. Ce dernier mit le grappin sur le filou, avant d’appeler le chef BR du commissariat de police du 10ème Arrondissent. Sans perdre de temps, Macky Sissoko et ses hommes descendirent au lieu indiqué pour cueillir l’audacieux délinquant. Il fût conduit au commissariat due police et soumis à l’interrogatoire. Il sera identifié sous le nom d’Alex Togo. Il reconnut sans ambages les faits et dénonça ses complices Mahamadou Hamèye Diawara et Adama Dembélé dit « Dacky ».

Le premier sera arrêté quelques instants après. Mais les limiers n’ont pu mettre encore la main sur le dangereux « Dacky ». L’inspecteur divisionnaire Macky Sissoko, soupçonne ce dernier d’être le cerveau de cette bande. Mahamadou Hamèye Diawara et Alex Togo sont mis aux arrêts. Les policiers ont mis leur dispositif en branle pour retrouver Adama Dembélé « Dacky ». Ce truand est un récidiviste de « classe exceptionnelle », qui ne laisse aucune chance à ses victimes. Le chef BR du 10ème arrondissement a lâché ses indicateurs sur les traces du fugitif Adama Dembélé « Dacky » dont la présence est signalée dans un quartier de la capitale.

Entre temps, Mahamadou Hamèye Diawara et Alex Togo sont déférés devant le procureur de la République de la Commune V du district de Bamako.

Mh.TRAORÉ | Essor

2 aout 2007