Partager

Droit, Egalité, Citoyenneté, Solidarité et Inclusion des Personnes Handicapées”. C’est le slogan initié, au cours d’un atelier, par Handicap International, dont la présentation a été faite, ce mardi 20 Mai 2008, dans la salle de réunion de la Direction Nationale du Développement Social.

La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par la représentante du ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Mme Touré Oumou Camara, en présence des représentants du service de la Coopération et de l’Action Culturelle de l’ambassade de la France, de la FEMAPH et d’autres invités.

Au cours de la tenue de cet atelier, ce projet “Droit, Egalité, Citoyenneté, Solidarité et Inclusion des Personnes Handicapées” (DECISIPH) était au centre des échanges entre les différents partenaires, en vue d’une plus grande implication de l’ensemble des acteurs.

Aussi, dans son intervention, le directeur de programme de Handicap International-Mali a noté qu’à travers ce projet, la structure entend contribuer à l’égalité en droit des personnes handicapées, ainsi qu’à leur pleine participation dans la société, en Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement, dans six pays de la sous-région, dont le Mali.

A en croire le Directeur dudit Programme, “Handicap International est une dimension universelle et inhérente à la diversité humaine. Parmi les groupes de personnes vulnérables, seules les personnes handicapées ne bénéficiaient pas d’un cadre international pour les protéger. »

Cet obstacle a été levé grâce à l’adoption, en 2006, de la Convention relative aux droits des personnes handicapées initiée par les Nations Unies, et depuis le 3 Mai 2008 par l’entrée en vigueur de ladite convention et de son protocole facultatif.

Pour la circonstance, la représentante du ministre a rappelé que le Mali fait partie des 24 pays qui, à l’heure actuelle, ont ratifié cette Convention. Elle a enfin remercié le Directeur de programme de Handicap International, et engagé les uns et les autres à oeuvrer pour la promotion et l’intégration des personnes handicapées.

Selon Mme Touré Oumou Camara, ce projet est à saluer et à soutenir, car il répond non seulement à la vision du département du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées en matière de promotion des droits des personnes handicapées, mais aussi parce qu’il s’intègre dans le cadre d’un partenariat dynamique entre le Mali et Handicap International.

Elle a enfin invité les participants à discuter et échanger sur ce projet, afin qu’il puisse connaître une véritable réussite au profit de ses principaux bénéficiaires. Aussi, au nom du gouvernement, Mme Touré a adressé des remerciements à Handicap International, pour son appui constant à l’endroit des personnes handicapées.


Mariétou KONATE

21 Mai 2008