Partager

Le fils ainé de Yaya Karembé, juge d’instruction au tribunal de première instance de la commune III du district de Bamako, a été agressé hier par des individus non identifiés alors qu’il quittait l’école, a-t-on appris de sources sécuritaires.

La famille Karembé serait-elle menacée ? Dès l’annonce de la mesure judiciaire visant à entendre le général Amadou Haya Sanogo, la famille du juge en charge de ce dossier a été mise sous haute protection par les forces de sécurité. Ce dispositif sécuritaire dure depuis trois semaines. Et ce temps a été, à en croire plusieurs médias du Mali, consacré à des rendez-vous régulièrement manqués entre le juge et l’officier général.

C’est dans ce contexte tendu qu’intervient une agression contre le fils ainé du juge ce mardi 26 novembre 2013. Selon des sources bien introduites, le lycéen a été préalablement aspergé de gaz avant d’être pris à parti à l’aide d’une arme blanche. «Il a été grièvement blessé», a indiqué une source sécuritaire sans toutefois préciser la structure hospitalière où l’intéressé a été admis.

Selon nos informations, le jeune Karembé qui fait la classe de terminale au lycée “Mamadou Sarr” de Lafiabougou était rentré à la maison sise à Hamdallaye après les cours. Constatant qu’il avait oublié des effets à l’école, il rebroussa chemin. C’est en cours de route qu’il aurait été intercepté par ses bourreaux.

Qui sont Les agresseurs ? Pour le moment, mystère total. La victime qui a perdu connaissance sous l’effet du gaz n’aurait pu donner aucun indice aux enquêteurs.

Seydou Coulibaly

© AFRIBONE

Le 27 Novembre 2013