Partager

Hailemariam Desalegn, qui assure l’intérim à la tête de l’exécutif éthiopien depuis le décès mi-août de Meles Zenawi, sera formellement investi Premier ministre dès vendredi par les députés. L’EPRDF, la coalition au pouvoir qui a porté samedi M. Hailemariam à sa présidence, a décidé que le « fonctionnement normal du gouvernement devait reprendre », a déclaré un porte-parole du gouvernement éthiopien, Shimeles Kemal. « Les deux présidents qui ont été nommés seront investis » dans les fonctions de Premier ministre et vice-Premier ministre, a-t-il indiqué, désignant M. Hailemariam, et l’actuel ministre de l’Education, Demeke Mekonnen, élu samedi soir vice-président de l’EPRDF. Il était initialement prévu que le Parlement ne se réunisse que début octobre, date de la reprise de sa session ordinaire, comme l’avait indiqué samedi soir Bereket Simon, autre porte-parole du gouvernement et ministre de l’Information. M. Bereket avait précisé que le nouvel exécutif resterait en fonction jusqu’aux législatives de 2015. Aucun détail n’a été donné sur le déroulement de la séance parlementaire de vendredi. La Constitution, muette sur les mécanismes institutionnels en cas de vacance du pouvoir, prévoit simplement que le Premier ministre est élu par les députés. AFP