Partager

Après dix-huit mois de crise sans précédent, les maliens de l’intérieur et de l’extérieur ont élu le nouveau Président de la République à travers le vote sanction en choisissant Ibrahim Boubacar Kéita comme Président de la République du Mali. Cette élection est un tournant décisif de l’histoire de notre pays car c’est une nouvelle page qui s’ouvrira à notre vieille nation. M. Habib Sylla Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur résident au Gabon nous a accordé une interview sur la question.

Maliba Info: Quel commentaire faites-vous de cette élection en tant que Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur ?

jpg_une-2036.jpgHabib Sylla: Je suis très satisfait de l’élection du nouveau Président de la République du Mali qui s’est déroulée sans incident et dans le plus grand fair-play. En tant que porte-parole de la diaspora, cela démontre que la démocratie malienne est aujourd’hui exemplaire. Les deux candidats ont aussi prouvé leur patriotisme, bien que la diaspora dans sa majorité, ait voté pour le candidat élu.

Je suis plus que satisfait dans la mesure où nous avons suivi le déroulement de ce scrutin tant de l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. En tout cas, cette élection est et doit servir d’exemple pour tout le monde entier.

Comment appréciez-vous le geste de S. Cissé ?

Vous savez, nous maliens de la Diaspora, nous avons apprécié ce geste à sa juste valeur et l’ensemble de la communauté internationale a vécu cela. C’est un acte de Bravoure ! Je pense que le candidat Soumaila Cissé est à féliciter. Et cela doit inspirer tous les maliens. Une élection présidentielle n’est pas une guerre, mais plutôt une compétition. Si le vaincu accepte de façon démocratique, bien avant même la proclamation des résultats officiels, reconnaitre sa défaite et aller vers son vainqueur, je pense qu’il faudra saluer cet esprit de cohésion et d’unité qui a toujours été le propre du malien. Vraiment saluons ce que Soumaila a fait ! Un clin d’œil aussi à l’endroit des militants de l’URD et de ses sympathisants!

Quelles doivent être, selon vous, les priorités du nouveau Président de la République ?

Personnellement, je pense que tout le monde connaît aujourd’hui les priorités du nouveau Président de la République du Mali: ramener l’unité nationale, préserver à tout prix l’intégrité territoriale… Je pense qu’il doit tout faire pour que les Maliens soient en sécurité ; prendre des mesures pour que la corruption soit un mauvais souvenir ; faire en sorte que nos institutions soient fortes ; équiper notre armée et former les hommes afin que le passé ne se reproduise ; créer des emplois pour les jeunes.

Quel est l’état de santé du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur?

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur se porte très bien. Et vous êtes bien placé pour le savoir. Auparavant, vous attendez de méchantes rumeurs censées provenir d’un peu partout. J’ai le plaisir de vous signaler que toutes les difficultés ont été aplanies et que par rapport aux Etats-Unis d’Amérique, un nouveau bureau a vu jour. Et aujourd’hui, au moment où je vous parle, je n’ai connaissance d’aucune crise dans nos bases. Nous parlons de la même voix. La preuve en est que le nouveau Président de la République qui vient d’être élu et ayant obtenu une écrasante majorité a bénéficié, à l’unisson, des voix de la diaspora et du Haut Conseil.

Un message ?

Je profite de l’occasion pour saluer tous les maliens pour avoir permis la tenue de cette élection crédible, transparente, libre, apaisée et acceptée de tous. Elle s’est passée sans problème et je félicite les autorités de la transition pour leur travail exceptionnel. J’adresse une mention spéciale à la communauté internationale pour leur soutien sans faille à l’endroit peuple malien. Et encore une fois, je salue le geste de Soumaïla Cissé.

TC

Source: Maliba Info du 19 Août 2013