Partager

Depuis Rabat, où il a élu domicile il y a un mois, le général Sékouba Konaté, ancien président par intérim de la Guinée, s’est montré si critique envers Alpha Condé qu’il est désormais indésirable au Maroc.

Après avoir hésité entre le Congo-Brazzaville et le Tchad, le successeur du capitaine Moussa Dadis Camara choisirait finalement Brazzaville comme point de chute.

Tenir le « Tigre » à l’œil

Un choix qui aurait l’agrément d’Alpha Condé : le président guinéen, en très bons termes avec Denis Sassou Nguesso, pourrait ainsi tenir le « Tigre » à l’œil.

Jeune Afrique du 6 Août 2016