Partager


La matinée du Samedi 10 octobre a vu se dérouler dans les rues de Bamako un événement dont on peut dire que « pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître ». En effet, après l’appel à eux lancé par le bureau du Club des amis de la 2 CV (deux chevaux) au Mali, les propriétaires de ce type de véhicule de collection sont sortis massivement pour parader sur les deux rives du Djoliba.

Dotées chacune de dix litres de carburant, grâce au sponsor du défilé, Total Mali, les 2 CV ont démarré à Djélibougou, devant le siège de la Malienne de l’automobile, pour achever leur circuit au restaurant Chez Thierry (Bocoum, Secrétaire général du club) à Quinzambougou, après être passées devant l’hôpital Gabriel Touré, le ministère de l’Education, le Babemba, la Base Aérienne, l’échangeur de Torokorobougou, l’avenue de l’OUA, la Tour de l’Afrique, le Pont des Martyrs, le Dabanani et la rue Titi Niaré.

Si nombre de Bamakois furent tout d’abord surpris par cette animation insolite, ce sentiment laissa vite place à un vif intérêt, ce défilé de « Deudeuches » de tous âges, modèles et couleurs déclenchant même, en certains points, des applaudissements nourris.

Il faut dire que les espoirs des organisateurs, qui escomptaient réunir entre 50 et 70 voitures, ont été largement dépassés par l’engouement suscité par l’initiative.

Ce sont, en effet, plus de 120 autos qui se suivirent à la queue leu leu, dans une atmosphère bon enfant, en un cortège qui regroupait vieillards chenus et petits-enfants souriants, tous ravis de faire le tour de la capitale aux côtés de Papa pour cette grande première.

En tête du défilé, excusez du peu, c’est Son Excellence l’ambassadeur du Canada, Mme Isabelle Roy, qui ouvrait la marche, visiblement réjouie de la réussite de la parade, au volant de sa magnifique 2 CV Charleston, avec sa plaque verte 18 CMD 1.

Signalons aussi, une fois n’est pas coutume, qu’enthousiasmées par la parade, les forces de sécurité (gendarmes à moto et policiers de la CCR) ont refusé d’être défrayées pour leur travail d’ouverture des voies et de sécurisation du cortège, où l’on n’a enregistré aucun froissement de tôles.

C’est peu de dire que le projet a été couronné de succès, à voir les visages hilares des membres du bureau, avec à leur tête le Président du Club des amis de la 2 CV au Mali, Abdoulaye Diallo à la fin de cette grande parade.

Il peut être fier de son association, qui a tout juste un an et demi et compte déjà 101 adhérents sur les près de 300 propriétaires de 2 CV répertoriés sur toute l’étendue du territoire.

Gageons que le nombre d’adhérents doublera d’ici à la même date l’année prochaine, car tout ce que l’on peut souhaiter aux initiateurs de l’événement c’est de faire mieux l’année prochaine.

Rendez-vous est pris pour la 2ème grande parade où nous espérons voir ceux qui n’ont pas pu, pour diverses raisons, défiler cette fois-ci.

Ramata DIAOURE

12 novembre 2007.