Partager

Des inconnus auraient volé trois sacs de riz dans la nuit du Jeudi 9 février dernier, à 3 heures du matin après la prière .Des sacs qui devaient être préparés le vendredi après la mosquée pour les fidèles de la religion musulmane dans le cadre de la festivité du septième jour de la naissance du prophète Mahomed. Des investigations ont été menées pour démasquer les voleurs, mais hélas !

Les festivités du jour de la naissance et du baptême du prophète Mahomed ont attiré l’attention des Bamakois à Tominkorobougou. Si elles sont organisées par les musulmans pour prier sur le prophète et rendre grâce à Dieu, en faisant beaucoup de prière et manger à satiété, certains les perçoivent sous d’autres angles.

Dans la nuit du jeudi, 9 février, jour du baptême de la naissance du prophète, des inconnus auraient volés trois sacs de riz décortiqués par les vieilles femmes dans la grande mosquée du quartier. Cette opération a eu lieu après la prière nocturne qui a pris fin dans les environs de 3 heures du matin.

La nouvelle a animé les débats dans beaucoup de « grins » dans ce quartier pendant la semaine.

Des jeunes que nous avions rencontrés, nous ont fait le récit de cet évènement inédit.

Selon bon nombre d’entre eux, les sacs de riz devaient être préparés, comme de coutume, après la mosquée du vendredi pour les fidèles musulmans.

D’autres nous ont détaillé les faits. Selon eux, tous est arrivé après que les vieilles aient décortiqué les sacs de riz, vers le petit soir et les arranger dans la mosquée. Le lendemain, à l’aube après la prière nocturne, elles devaient commencer à ce préparer ce riz avant qu’on n’abatte les bœufs.

Mais à la surprise générale de tout le monde, quand ils sont allés pour prendre les sacs après la prière dans la mosquée. Qu’est ce qu’ils constatent ? les sacs ont disparu.

Des investigations ont été menées pour démasquées les coupables d’un tel acte indécent, mais hélas !

Boubacar Yalkoué

Le Canard Déchaîné du 15 Février