Partager

La mairie, le centre de santé, l’école de Sagala, chef-lieu de la commune rurale de Bellen située dans le cercle de Ségou sont, aujourd’hui, électrifiés.

L’inauguration de ces installations s’est déroulée, jeudi 24 avril, en présence du Directeur national de l’Energie, Sinalou Diawara et du Président-directeur général de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER) Ismaïl Oumar Touré et le Directeur du Programme d’Appui aux collectivités territoriales (PACT) Dirk Betke. Le coût des opérations est estimé à 20 millions de francs CFA.

Les populations de Sagala, chef-lieu de la commune de Bellen ont poussé un ouf de soulagement, jeudi 24 avril, après l’inauguration des installations solaires. Lesquelles constituent l’œuvre du volet électrification communale-Elcom du Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT). Après la coupure du ruban symbolique par le 2e adjoint au Gouverneur de Ségou, Yacouba Samboura, la mairie, le centre de santé, l’école de Sagara ont reçu le courant. Autres avantages : en plus de la lumière, les ventilateurs se sont mis à tourner soufflant de l’air frais.

Les responsables de ces différentes structures n’ont pas caché leur joie. Maoula Coulibaly, 1er adjoint au maire d’affirmer : « Aujourd’hui est un grand jour pour nous. Un pas vers le développement a été franchi. L’usage des lampes à pétrole, à huile n’est plus qu’un mauvais souvenir. Imaginez-vous, pendant les élections, on était contraint de faire des décomptes de bulletins sous la lumière de la lampe à pétrole. Grâce à ces installations, je crois que nous allons pouvoir satisfaire les problèmes administratifs des populations et dans la journée et pendant la nuit ».

Fafa Konaré, 3e adjoint au maire d’ajouter : « aujourd’hui, nous pouvons dire, sans risque de se tromper, que la commodité a frappé à la porte de notre mairie. En plus de l’éclairage, nous avons aussi la ventilation dont nous avions tant besoin. Ici à Sagala, la température du soleil peut monter dans la journée jusqu’à 46°. Dans les bureaux, tout le monde transpire. A cause de la chaleur, il n’est pas rare de voir le personnel s’énerver à la moindre des choses. La ventilation va améliorer le climat de travail dans la mairie. En plus, grâce à ces installations, nous allons pouvoir informatiser les données de la Commune. Car, la puissance de notre équipement est capable d’alimenter au moins un ordinateur ».

Au centre de santé communautaire, grande a été la satisfaction du chef de poste, Noumouké Souaré. Selon lui, une épine vient d’être enlevée de son pied. Puisse qu’il faut l’appeler par son nom, l’électricité va lui permettre de travailler, nuit et jour, pour le bonheur des populations. Ainsi, soutient-il : « A cause du manque de lumière, mes interventions dans la nuit étaient rares. A partir de maintenant, je vais pouvoir travailler 24h/ 24. Avec la ventilation dans la salle d’hospitalisation, les malades seront un peu plus à l’aise. A la pharmacie, nous allons mettre en marche le frigo pour mieux conserver nos médicaments ».

Quant aux responsables de l’école, ils ont laissé entendre qu’avec le courant, ils pourront travailler même pendant la nuit pour corriger les feuilles d’examens.
Il convient de souligner qu’Elcom a installé au cœur du village une station de charge batterie. Laquelle charge les batteries des habitants à un coût abordable. Par ailleurs, le clou de la cérémonie a été la rencontre de la délégation avec les populations.

Cette réunion a été marquée par plusieurs interventions. Le maire de Bellen, Aba Coulibaly, a donné le ton. Il a soutenu que l’énergie n’est plus un luxe. Qu’elle est à la base du développement. « Sans l’énergie, pas de vie, pas d’électricité » a-t-il déclaré.
Le Directeur du PACT, Dirk Betke, a salué la collaboration avec l’AMADER. « Nous nous investissons dans les communes où l’AMADER n’arrive pas » a-t-il laissé entendre. Thèse confirmée par le PDG de l’AMADER, Ismaïl Oumar Touré, qui a ajouté que son agence connaît actuellement une difficulté financière.

Sinalou Diawara, Directeur national de l’Energie a, au nom du ministre de l’Energie, appelé les populations à prendre soin des investissements d’Elcom. « Ces installations vous permettent de vous épanouir considérablement » a-t-il souligné. Le coût total du projet est estimé à 20 millions de F CFA. Le PACT a financé les 80% et les populations les 20%.

A rappeler qu’Elcom est un volet du Programme d’appui aux collectivités territoriales (PACT) et fait partie intégrante de l’initiative « Energising Development » (EnDev) fruit du partenariat entre les Coopérations hollandaise et allemande en vue de permettre l’accès à l’énergie moderne à 3,1 millions de personnes dans le monde d’ici à fin 2008.

L’objectif de ce projet est d’assurer un premier accès à l’électricité dans les zones rurales du Mali, complémentaire de l’approche de l’AMADER, à travers un appui aux communes pour l’équipement solaire des principales infrastructures publiques (centres de santé, écoles et mairies, sous-préfectures et maisons d’accueil) et la mise en place de stations municipales de recharge solaire de batteries destinées aux particuliers.

Abddoul Karim KONE

28 Avril 2008