Partager


Des pays made in…


L’un des problèmes de mauvaise gouvernance en Afrique est le non respect des mandats présidentiels. Une fois élu, le président ne veut plus quitter son fauteuil. Toute chose qui fait naître des sentiments de révolte voire des conflits ethniques.


Le Zaïre actuelle RD Congo

Le Zaïre est une création de l’ancien président Mobutu. Le pays est allé droit au chaos en embrasant toute la sous- région des Grands lacs. Qu’on le veuille ou non, le Zaïre est une création, une invention de Mobutu. Il n’a existé que pour lui, par lui.

A ses racines, la RD Congo serait née d’une guerre entre les populations. Le pays compte plus de 365 ethnies qui ne se connaissent pas. Mobutu a passé plus de trois décennies à la tête du Zaïre.

Les dirigeants actuels africains actuels et futurs doivent méditer sur son sort. L’accumulation de richesses ne sert pas l’homme politique qui se détourne des doléances de son peuple.

L’Empire centrafricain

L’actuelle République de centrafrique. L’Empire centrafricain était une création du général Jean Bedel Bokassa. La Centrafrique est un pays riche en diamant et autres ressources forestières. Les exportations de diamants représentaient près de 25% du montant des exportations centrafricaines.

Bokassa 1er a offert à la France toute la richesse de son pays. La France n’offre que des vases de sèvres, des tapisseries, des livres anciens aux chefs d’Etat africains. Après Bokassa, c’est le déluge : trésor public sans argent, travailleurs qui accusent des retards de salaires. La rébellion menace le pays. La population cherche asile. Les Centrafricains doivent intenter un procès contre la France pour réclamer leurs diamants et ivoires.

La Côte d’Ivoire

Si Assinie a existé avant la pénétration coloniale (ancien nom de la Côte d’Ivoire). A l’arrivée des colons, ils l’ont rebaptisé Côte de l’Ivoire. Si elle n’avait existé pas Houphouët l’aurait inventée. Pour son goût de bien paraître et l’ostentation, la Côte d’Ivoire est un petit Paris. Et c’est ce que Houphouët voulait sur le plan infrastructures.

Si Bokassa, Mobutu et Idi Amin Dada ont fait tellement de mal à l’Afrique, c’est qu’ils ont bénéficié de l’appui de certains chefs d’Etat d’Europe. La fameuse cathédrale de Yamoussoukro procède de cet état d’esprit. C’est le PDCI qui tirait les ficelles du cordon économique ivoirien. Tout était Houphouëtisé et pédéceisé. Après Houphouët Boigny, c’est le naufrage.

Le Gabon

Un petit pays très riche avec 270.000 km2 et une population inférieure à 1.000.000 d’hommes. Le président Bongo, doyen des chefs d’Etat africains, pense qu’il peut traiter largement d’égal à égal avec la France. Le nombre d’entreprises gabonaises dont Bongo s’est emparé a fait de lui l’un des présidents les plus riches du monde.

L’après Bongo sera catastrophique car la région des Grands lacs est déjà embrasée par la crise en RDC. Le Gabon compte parmi les pays du monde les plus riches en coutumes, croyance, rites et secrets.

Zimbabwe

84ans, c’est l’âge mûr pour prendre politiquement sa retraite. Robert Mugabe, puisque c’est de lui qu’il s’agit, doit savoir partir. Le peuple a fait son choix à travers les urnes. Les capitalistes sont aux aguets. Le Zimbabwe est riche en ressources minières. Après Mugabe, ce sera le pillage économique.


Amy SANOGO

08 Juillet 2008