Partager

Le séminaire de formation sur la gouvernance des SFD (Systèmes financiers décentralisés) a ouvert ses portes, le samedi 9 novembre, au siège de la CAMEC (Caisse mutuelle d’épargne et de crédit de l’Education et de la Culture). C’était sous la présidence de Cheickna Dao, Chef de service du FAFPA.

Le séminaire de formation, dans les locaux du siège du CAMEC, sis à Baladabougou, s’est ouvert sur les mots de bienvenue de Samou Kéita. «La formation est toujours la bienvenue, c’est un plus pour nous d’être formés», a-t-il déclaré.

Cheickna Dao a, au nom de la Direction générale, indiqué que l’appui du FAFPA à la présente formation était fait dans l’intérêt de faire mieux. Avant d’expliquer sa présence par le souci d’assurer le formateur du soutien du FAFPA.

Les objectifs pédagogiques de la formation sont, entres autres, de faire une introduction théorique sur les modes de gouvernance dans les SFD, d’identifier les formes de gouvernance, d’analyser les modalités de la gouvernance pour identifier les facteurs positifs et les contraintes à la bonne gouvernance et d’analyser l’efficacité de la gouvernance en période de crise ou de dysfonctionnement.

Pendant 10 jours, les participants, au nombre de vingt, vont échanger et renforcer leurs capacités sur les modes de gouvernance des SFD, à travers les thèmes suivants: la forme juridique de l’institution de microfinance, le pouvoir des acteurs sur les décisions stratégiques et opérationnelles, l’analyse du pouvoir de décision, comment s’exerce le pouvoir de décision, la gestion des dysfonctionnements et des crises et la bonne gouvernance, un défi permanent.

A la fin de cette session de formation, les participants seront capables de comprendre les notions de pérennité et de gouvernance, de connaître les spécificités de la gouvernance en microfinance, d’appréhender les principales causes des dysfonctionnements et crises en microfinance, d’identifier les caractéristiques et le niveau d’engagement du CA et de cerner les axes de la bonne gouvernance en microfinance.

Pierre Fo’o Medjo

11 Novembre 2013