Partager

La gingivite est une inflammation générale ou locale au niveau de la gencive. C’est une inflammation d’origine bactérienne. Les bactéries responsables de la maladie sont les streptocoques et les staphylocoques.

Le chirurgien dentiste Dr Bréhima Thiero du Centre de santé de référence (Csref) de  la Commune III explique que, selon Steve Socransky, pour avoir la gingivite, il faut  l’interaction de trois éléments : la gencive, les bactéries et l’immunité. Lorsqu’il y a l’interaction de ces trois éléments, la gingivite s’installe.

Les causes de cette maladie sont énormes. Elles peuvent être d’ordre traumatique (en se brossant lorsque la personne fait trop de pression sur la gencive), prothétique (lorsque les prothèses ne sont pas bien adaptées) ou alimentaire (en mangeant certains aliments qui irritent ou la consommation excessive de tabac ou d’alcool). La gingivite peut être également causée par un manque d’hygiène des prothèses ou un dépôt de tarte.

Selon Dr Thiero, certains facteurs favorisent la survenue de la gingivite. Il s’agit des maladies systémiques comme le diabète, certains médicaments comme les neuroleptiques ou hypertenseurs, les traitements hormonaux et les contraceptifs surtout de longue durée.

Il ajoutera qu’au cours de la grossesse, la gingivite peut se développer et disparaître après l’accouchement. Comme toute inflammation, la gingivite se manifeste par la douleur, la rougeur (la gencive va prendre une couleur rouge au moindre touché) l’œdème (gonflement), la tuméfaction. Aussi la personne a du mal à manger, les endroits concernés deviennent chauds et ont des sensibilités ou des mobilités.

Selon le toubib, la maladie peut se compliquer si elle est non ou mal traitée. Elle peut donner une gingivite ulcéro-nécrotique (qui va favoriser une destruction de la gencive) ou donner des abcès gingivaux. 

Le traitement de la maladie est à la fois symptomatique et étiologique. Il consiste à traiter la douleur et les inflammations, mais aussi adapter la prothèse. Pour prévenir la maladie, le dentiste recommande  d’observer une bonne hygiène des dents et de vie, c’est-à-dire contrôler son régime alimentaire, faire le détartrage deux fois par an, arrêter la consommation abusive de l’alcool et du tabac et se brosser avant d’aller au lit avec des brosses souples.

Fatoumata NAPHO

Source: L’Essor