Partager

Giacomo_Durazzo33291.jpg

Nommé chef de la Délégation de la Commission Européenne au Mali, Giacomo Durazzo a présenté ses lettres de créance, le 23 février 2008, au président de la République, Amadou Toumani Touré. Le nouveau chef de la Délégation découvre en même temps un pays riche de ses opportunités et de sa culture.

De nationalité italienne, Giacomo Durazzo est un ingénieur agronome sorti de l’Université de Florence (Italie). A 47 ans, il occupe son premier poste de chef de la Délégation de l’UE. L’homme est un pur produit du système de la Commission Européenne où il a débuté sa carrière en 1989 comme jeune expert couvrant les secteurs Développement rural et Environnement.

Depuis, il a servi successivement en Somalie, au Kenya, au Tchad, en Tunisie avant d’être affecté au Mali en février 2008 en qualité de chef de la Délégation.

De 1989 à 1991, jeune expert en Somalie et au Kenya, Giacomo Durazzo couvrait les secteurs Développement rural et Environnement. De 1992 à 2001, il a été affecté à la Délégation de la commission au Tchad, puis au Kenya comme respectivement conseiller développement rural, environnement, et conseiller en charge des secteurs environnement, tourisme, culture et appui aux communautés locales.

En 2001, il est nommé responsable de la programmation et de la gestion de la ligne budgétaire environnement des pays en voie de développement au siège de la commission européenne à Bruxelles, puis responsable des programmes d’appui budgétaire sectoriels du Réseau développement rural et du suivi pour les pays Afrique de l’Est et de la corne de l’Afrique.

Il y restera jusqu’en août 2004 où il fut nommé chef de la coopération de la Délégation de la Commission Européenne en Tunisie.

C’est d’ici qu’il est venu au Mali. Depuis son arrivée, il travaille à renforcer la coopération entre le Mali et la Commission Européenne.

Du peuple malien, il retient d’ores et déjà certaines caractéristiques remarquables dont l’accueil, l’ouverture et la facilité de contact. Pour Giacomo Durazzo, ce sont ces caractéristiques qui font que le travail s’exécute facilement dans un dialogue franc et direct. Nos gouvernants attachent, selon lui, une forte importance à la coopération entre l’UE et le Mali, qui doit être le 3è pays de l’ACP, bénéficiaire de l’aide de la Commission Européenne.

En tant qu’expert du développement rural, ses conseils pratiques peuvent servir un pays comme le Mali, qui ambitionne de devenir une puissance agricole.

Durazzo apprécie chez le peuple malien sa fierté par rapport à sa culture et à ses potentialités. Le sans complexe du Malien vis-à-vis des autres est une autre valeur admirée par ce jeune italien qui a découvert le Mali pour la première fois quand son père travaillait à Mopti à l’Opération pêche. C’est à cette époque que le jeune Giacomo a eu cette passion pour le pays et pour l’Afrique.

Retourner sur ce continent noir et particulièrement au Mali était un rêve d’enfance qu’il a largement réalisé. Il travaille aujourd’hui à donner un sens à cette passion et à cet amour pour un pays qu’il admire profondément.

L’observateur de la scène politique malienne qu’il est donne son point de vue sur la démocratie malienne. Ainsi, Giacomo Durazzo trouve que la démocratie au Mali est naissante et qu’elle doit se consolider. Il reconnaît qu’elle est partie sur de bonnes bases, mais qu’elle a des insuffisances qui méritent d’être corrigées.

Des insuffisances ? Le nombre de partis politiques (117) semble excessif aux yeux du chef de la délégation Européenne. La cherté de la vie est un phénomène mondial qui découle de plusieurs facteurs endogènes et exogènes dont la hausse du prix du pétrole.

Giacomo Durazzo pense que le Mali s’en sort mieux que d’autres pays, car le gouvernement a pu anticiper sur beaucoup de choses, notamment les subventions de l’électricité et ou des produits de première nécessité.

Giacomo Durazzo est un admirateur du tennis, de la natation, de la marche et du tourisme.

Il se donnera certainement le temps de découvrir la richesse culturelle du Mali, du Fort de Médine à Kayes aux Dunes roses de la Cité des Askia en passant par le pays Dogon.


Giacomo Durazzo est marié et père de 3 enfants.

I. Maïga

19 Juin 2008