Partager

Ceux qui aiment les films d’horreur, ce mot doit vous dire quelque chose. “Ghoster” est un anglicisme qui vient du mot “ghost”, en anglais, qui signifie fantôme en français. C’est de cela que le jargon ghoster est créé pour dire qu’une personne vous accorde peu d’importance, vous ignore que cela soit directement, par appel, ou par message. La personne décide de ne pas répondre à vos messages ou appels. Dans ce cas, elle vous ghoste.

Notre second jargon “vodoua” est cependant loin de la langue anglaise. Il est togolais. C’est Yovo Mawli, un jeune informaticien togolais vivant au Mali, qui nous parle de ce mot que les jeunes togolais utilisent entre eux. Vodoua est un mot qui vient de “vodou” qui signifie fétiche dans une des langues togolaises. Vu que là-bas, comme dans beaucoup d’autres pays en Afrique, les fétiches sont considérés comme puissants, incontournables par certains, ils décident d’en faire un adjectif pour qualifier une personne puissante. Mais cette puissance  attribuée à la personne n’est pas en lien avec les fétiches. Il s’agit de toute personne puissante sur le plan financier, social ou intellectuel, une personne remarquable. C’est ce que signifie “vodoua” pour les utilisateurs de ce mot.

“Peu de gens peuvent ghoster un vodoua dans la société.”

Issa O Togola

@Afribone