Partager

La cérémonie de signature qui a eu lieu dans la salle de conférence de la Société de Gestion de l’Electricité de Manantali (SOGEM) était placée sous la haute présidence du président du Conseil d’administration de cette structure, le Mauritanien Mohamed Ould Nani, ancien ministre. On notait entre autres, la présence des administrateurs de SOGEM ; des coordinateurs des Cellules nationales OMVS ; du Directeur général de EDM-SA ; du Directeur général de SOMELEC ; du Directeur général de SENELEC ; du Directeur général de ESKOM Energie Manantali SA ainsi que de nombreux experts.

Selon le Directeur général de la Société de Gestion de l’Energie de Manantali (SOGEM), ce contrat de cession d’Energie entre les Sociétés d’Electricité et ESKOM Energie Manantali SA est un instrument capital, un maillon manquant qui vient s’ajouter aux autres dispositifs du protocole Tarifaire que sont le protocole d’Interconnexion et le mécanisme de concertation, d’association etc.

En décidant de procéder aujourd’hui à la signature de ce contrat, dira Saloum Cissé, le Directeur général de la SOGEM, « vous dotez en même temps notre organisation d’un cadre technique, financier, juridique et commercial privilégié et performant« .

Selon lui, il s’agit là véritablement, à l’instar de la charte de l’eau et d’autres instruments juridiques structurants, de la preuve que l’OMVS se place dans le peloton de tête des organisations sous-régionales et régionales en Afrique.

Ce contrat de cession d’Energie définit, entre autres :
– les conditions techniques auxquelles l’opérateur s’engage à fournir et à vendre aux Sociétés d’électricité l’énergie produite par la centrale de Manantali ;
– les conditions économiques et financières de livraison par l’opérateur et de paiement de cette énergie aux différents points de livraison.

Pour Saloum Cissé, le respect des droits et obligations des parties signataires est un gage de réussite du partenariat ainsi établi. Il fera en outre savoir que la mise en place de cet outil juridique vient parachever les conditions optimales de gestion de l’Energie de Manantali.
Ce contrat de cession d’Energie qui est le couronnement d’un long et difficile processus de discussions au cours de plusieurs rencontres, de réflexions, d’esprits de compréhension mutuelle, de consensus et de solidarité est une victoire éclatante pour les trois pays membres de l’OMVS qui ont décidé d’unir leurs forces pour combattre le sous-développement.

Birama Fall

26 juillet 2006