Partager

Le président ivoirien Laurent Gbagbo est arrivé dimanche à Ouagadougou pour une visite d’Etat de 3 jours au Burkina Faso. Accueilli à sa descende d’avion par Blaise Compaoré, Gbagbo n’a fait aucune déclaration. Cette visite historique, la 1ere de Gbagbo au Burkina depuis son arrivée au pouvoir il y a 8 ans, intervient à un moment crucial dans le processus de paix ivoirien, qui doit culminer avec une élection présidentielle fixée au 30 novembre après plusieurs reports. Au plus fort de la rébellion politico-militaire déclenchée en septembre 2002 en Côte d’Ivoire, Abidjan avait accusé le Burkina Faso de soutenir les rebelles. Président en exercice de la CEDEAO, Compaoré, désigné facilitateur du dialogue inter-ivoirien 2007, a obtenu la signature d’un accord politique par le président Gbagbo et le chef des FN, Guillaume Soro, devenu depuis Premier ministre de Côte d’Ivoire.