Partager

GAO Un agent de la Minusma tué par des hommes armés non identifiés
Un agent de la Minusma a été tué jeudi  soir à Gao par des hommes armés non identifiés. Selon des sources locales, les quatre assaillants ont tiré à bout portant sur l’agent qui tentait de s’interposer au braquage de son véhicule, au 7e Quartier de Gao. Selon les mêmes sources, les bandits ont pris la fuite après leur forfait sans emporter le véhicule.


Frontière Mali-Burkina : Les corps de deux réfugiés maliens découverts
À la frontière Mali-Burkina, les corps de deux réfugiés maliens au Burkina Faso, ont été découverts, le samedi 2 décembre dernier. Selon des témoins, les victimes auraient subi des sévices corporels avant d’être froidement assassinés et dépossédés des montants qu’ils avaient et leur moto incendiée. Les auteurs de ce crime n’ont pas encore été identifiés.


Mourdhia :  Le préfet échappe à un enlèvement
Selon le site Kibaru, le convoi du préfet de Mourdiah, dans le cercle de Nara est tombé vendredi dans une embuscade non loin de Nara. Des individus armés non identifiés ont ouvert le feu sur le convoi blessant plusieurs membres. Au nombre desquels figurent le chauffeur atteint à la jambe, un élément de la garde nationale. D’aucuns estiment aussi que le préfet serait blessé au niveau de la cheville. Selon des sources, les échanges de tirs se sont poursuivis jusqu’aux environs de 18 heures.
Cette attaque serait l’œuvre d’éléments proches du prêcheur radical Hamadou Kouffa, fondateur de la Katiba d’Ançar Eddine du Macina, membre du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (JNIM).

MD
L’Indicateur du Renouveau du 11 Décembre 2017