Partager


Tout comme le football où les expatriés maliens apportent leur pierre à l’atteinte de certains objectifs de nos différentes équipes nationales, le basketball malien regorge de nombreux Maliens de l’extérieur. Parmi ces nombreux athlètes, figure Gandega Diana, joueuse professionnelle de basketball en France qui a décidé de venir défendre les couleurs de son pays d’origine.

L’amour de la balle au panier atteindra vite le coeur de la jeune Gandega. Gandega s’engagea dans le basketball, ce sport sans réserve dans les rues de sa ville.

Douée dans le “Streetball” (basketball joué dans les rues, souvent différent du basketball classique), Gandega sera très vite admise dans son premier club en départemental alors qu’elle n’avait que 15 ans et était encore au lycée.

Qui est GANDEGA?

Si le “Streetball” permet de développer les techniques personnelles du joueur et de lui donner plus de liberté à s’exprimer sur un terrain, le jeu du club n’a rien enlevé au prestige et au savoir-faire de la franco-malienne originaire de Kayes.

Née le 02/06/1983 d’un père malien (M. Wagui Gandega) et d’une Sénégalaise (Mme Aïssata Mané), Diana a fait 5 clubs en départemental, puis régional ensuite elle a fait 4 ans au club d’Aubervilliers en Nationale 2 et aujourd’hui elle joue à Strasbourg en NF1.

Les Circonstances d’une rencontre

Mûrie de ces années de professionnalisme, Diana Gandega a décidé d’apporter sa contribution à l’équipe nationale senior devant participer aux Jeux Olympiques de Pékin 2008.

C’est lors des préparatifs que l’équipe nationale dames seniors qu’elle a effectués à Strasbourg en France le mois d’aout dernier dans le cadre de la CAN Sénégal 2007 que l’équipe de Gandega Diana a joué contre l’équipe nationale du Mali. C’est à partir de là que s’est établi le contact entre la franco-malienne et les responsables de notre basketball.

Yankee à propos de GANDEGA

Depuis que nous avons joué contre son équipe en août dernier, j’ai remarqué cette joueuse et c’est à la suite que j’ai su qu’elle était malienne d’origine. Et je l’ai contactée en lui demandant de venir jouer pour le Mali car, on a besoin de tout le monde”, nous a dit Yankee, entraîneur national adjoint et rattaché du ministre de la Jeunesse et des Sports.

Arrivée à Bamako, Gandega n’a pas caché ses sentiments : “Je suis très heureuse d’être ici. Et le premier contact avec les filles s’est bien passé. Mais je vois déjà des joueuses talentueuses, je sais que cela ne va pas être facile de s’imposer mais je suis très heureuse d’y participer. Je vais me battre quand même”. Bonne chance à la nouvelle recrue!


Moussa KONDO (Stagiaire)

28 Mai 2008