Partager

Les Etats-Unis se sont engagés lundi à contribuer pour un montant pouvant atteindre 60 millions de dollars à la force antijhadiste pour le Sahel, a annoncé le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson dans un communiqué.

Ce soutien financier répond aux pressions diplomatiques insistantes de la France, qui dirige lundi une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU pour tenter de consolider l’aide à ce G5 Sahel, région d’Afrique très instable où Paris est engagé militairement dans l’opération Barkhane.

AFP du 30 Octobre 2017