Partager

La Coordination des comités syndicaux des DAF, DRH, CPS et DFM de la Primature et des départements ministériels menace d’observer une grève de 48 heures (02 jours) allant du lundi 15 octobre 2018 à 00 heure au mardi 16 octobre à 00 heure, si ses revendications ne sont pas satisfaites.

La Coordination des comités syndicaux de la DAF, des DRH, CPS et des DFM de la Primature et des départements ministériels vient de déposer un préavis de grève sur la table du ministre du Travail de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions.

Parmi leurs revendications, les syndicalistes demandent que les contenus du décret N°2018-0541/P-RM du 05 juillet 2018 soient en intégralité élargis aux personnels de la DAF, des CPS et des DFM de la Primature et des départements ministériels, le personnel de la DAF et des DFM de la Primature et des départements ministériels élargis aux personnels des DRH sectorielles ; que la prime de sujétion pour risque soit ramenée à 25% du salaire au lieu de 10% pour le personnel de la DAF et les DFM de la Primature et des départements. Ils exigent également que les contenus du décret N°2018-0653/P-RM du 08 août 2018 soient en intégralité élargis aux personnels DRH sectorielles.

Faute de satisfaction, les syndicalistes menacent d’observer une grève d’avertissement de 48 heures (02 jours) alliant du lundi 15 octobre 2018 à 00 heure au mardi 16 octobre à 00 heure et le travail reprendra le mercredi 17 octobre 2018 à 7 h 30 mn. Après les magistrats, les financiers entrent dans la danse.

Wassolo

Le Débat du 01 octobre 2018