Partager

plageklo.jpg

En cette période de chaleur, les berges du fleuve Niger sont fréquentées. Des jeunes y organisent des pique-nique. Ce qui est surtout inquiétant, c’est que des jeunes, qu’ils sachent nager ou pas, n’hésitent pas à y aller.

C’est pourquoi, il n’est pas rare d’entendre parler des noyades. En plus, il faut souligner que Dieu seul sait ce qui se passe au niveau de ces plages par rapport à la dépravation des moeurs.

Les autorités sont interpellées à trouver une solution à la fréquentation des plages. Car, en plus de l’aspect sécuritaire, on doit songer à la protection de l’environnement.


Dado CAMARA

05 Mai 2008