Partager

Les épreuves du DEF se sont déroulées du 6 au 8 juin 2016 au Mali. Et pour minimiser les cas de fraude, les plus hautes autorités avaient déployé de gros moyens notamment le déploiement des agents du ministère sur le terrain. Malheureusement cette forte mobilisation n’a pas suffi. En effet, il était 15h passées de quelques minutes ce jour lorsqu’un agent du ministère venu constater le déroulement des épreuves dans le centre de Niomi I a été surpris par la présence des sujets de Biologie traités avec les candidats. Immédiatement, il a informé sa hiérarchie. La décision fut immédiate. Le président du centre M. Macalou et les deux surveillants de la salle ont été relevés et remplacés par d’autres.

Le lendemain matin, le ministre de l’éducation nationale Kénékouo dit Barthélémy Togo accompagné de la directrice de l’académie de la rive gauche et le directeur du centre d’animation pédagogique de Bamako coura se sont rendus au centre pour constater le déroulement du reste des épreuves.

Drissa Tiéné

Le Débat du 13 Juin 2016