Partager


Les cadres du département des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique balisent le terrain

A quelques semaines de la tenue du Forum national sur l’éducation, le Président du Comité d’organisation dudit forum, Salikou Sanogo, a organisé, le mercredi 9 juillet, dans la salle de conférence du ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la recherche Scientifique un atelier exploratoire à l’intention des cadres de ce département.

L’objectif recherché doit permettre aux participants de faire des précisions et porter des observations pour améliorer le contenu des documents soumis à l’ordre du jour.

Cette rencontre était présidée par le Secrétaire général du ministère des enseignements Secondaire Supérieur et de la Recherche Scientifique, Barthélemy Togo, en présence du président du Comité du forum national sur l’éducation, Pr. Salikou Sanogo.

Au cours de l’ouverture des travaux, Salikou Sanogo a rappelé que, malgré les avancées appréciables en terme d’infrastructures scolaires et universitaires, d’équipements, de fournitures scolaires, de formation et de recrutement du personnel d’enseignements, obtenues sur la base du Programme Décennal de l’Education et des engagements du président de la République, que notre école connaît de nombreux dysfonctionnements et insuffisances.

Car, dira-t-il, elle est en rupture avec ses propres règles et les valeurs cardinales de notre société.

« L’école est plus que jamais une préoccupation nationale, aussi la restauration des valeurs fortes de l’école ainsi que son éthique, déontologie, discipline, travail et réussite est un thème qui peut et doit nous mobiliser tous.

Cette situation et l’interpellation de l’ensemble des acteurs de l’école par le président de la République, ont amené le Premier ministre, suite à une large concertation des acteurs et partenaires de l’école, à annoncer la tenue d’un Forum national sur l’Education » fera-t-il savoir à l’audience. Par ailleurs, Salikou Sanogo a indiqué que, le Forum doit permettre de dégager une vision commune de la mission que les acteurs veulent confier à l’école.

Il notera que ce Forum est conçu pour être un moment fort de mobilisation de la Nation autour de l’école afin d’aboutir à des engagements de toutes les parties.

D’autre part, ce Forum doit permettre de réunir un consensus large et solide autour des solutions réalistes par rapport aux questions majeures qui agite le système éducatif malien a-t-il ajouté.

L’orateur de relever que, l’objectif est de faire de l’école un creuset socio-économique susceptible de soutenir le développement économique, d’ouvrir des nouvelles opportunités d’emplois et de ressources à la jeunesse, de préparer la jeunesse aux enjeux de l’intégration régionale.

Les participants se pencheront sur les thèmes comme: les gestion du système, des ressources, du calendrier et des normes pédagogiques et déontologie, les libertés dans l’espace universitaire en passant par les politiques, les startégies et les plans de développement de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ainsi que la problématique des oeuvres universitaires.

Le Forum est prévu au mois d’aôut.

Ramata TEMBELY

10 Juillet 2008