Partager

«L’application de la Charia», c’est le thème d’un forum que le Haut conseil islamique du Mali (HCIM) a organisé, lors de la conférence des Ulémas du Mali, le dimanche 23 septembre dernier au Centre Al Farouk.

La cérémonie a enregistré la présence d’Ulémas venus de nombreuses régions du Mali, notamment Kayes, Sikasso, Tombouctou et Ségou, sous la présidence du ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Dr Yacouba Traoré, en présence du Président du HCIM, l’Imam Mahmoud Dicko.
Quelle est la position du Haut conseil islamique et de l’Islam concernant la Charia? Que faut-il faire ou proposer? Ce sont quelques unes des questions auxquelles les Ulémas de notre pays ont tenté de répondre au cours de ce forum, qui se voulait un espace d’échanges et dialogue pour contrer ceux qui défendent un islamisme radical dans le Nord de notre pays.

Il faut rappeler que ce forum fait suite à l’élaboration d’un document par le bureau du Haut conseil islamique. Pour le Président du HCIM, cette rencontre permettra à l’organisation islamique de définir une position claire avant de repartir rencontrer nos frères égarés au Nord pour leur tendre la main. En choisissant cette option, le HCIM veut éviter à notre pays une guerre inutile.

De son côté, le ministre Yacouba Traoré a rappelé que ce forum s’inscrivait en droite lignes des missions confiées à son département. C’est pour cette raison qu’il s’est félicité de la tenue de cette rencontre. Avant de dire qu’avec la concertation et le dialogue, le Mali pourrait venir à bout de cette crise.

Youssouf Diallo

22 Septembre du 27 Septembre 2012