Partager


L’ambassade de Chine au Mali a organisé le vendredi, 22 août dans ses locaux, un cocktail pour féliciter les étudiants boursiers maliens et saluer leur départ en Chine. La cérémonie était placée sous la présidence se son excellence, l’ambassadeur de la Chine au Mali, M. ZhangGuoping.

Les étudiants bénéficiaires de la bourse pour la Chine cette année sont au nombre de 32 parmi lesquels 14 doctorants et 7 pour le master. Leurs spécialités couvrent les sciences, l’économie, le management, le marketing, l’informatique, l’architecture, les relations internationales… Ces 32 boursiers ont été sélectionnés parmi des centaines de candidats.

L’ambassadeur de Chine au Mali, S. E. M. Zhang Guoping, a déclaré que c’est avec un réel plaisir qu’il participe au cocktail organisé pour féliciter les 32 boursiers maliens qui vont bientôt partir pour la Chine pour y entamer leurs études post-supérieures. « Je tiens à formuler mes vœux les plus sincères de bon travail aux nouveaux boursiers dans leurs études qu’on peut considérer comme une sorte de compétition qu’est la conquête des connaissances nécessaires pour le développement socio-économique ».

S. E. Zhang Guoping a également parlé des relations diplomatiques qui se sont établies entre le Mali et la Chine, il y a 48 ans, et qui font que nos deux Etats entretiennent toujours une relation saine, qui se développe dans tous les domaines dont l’éducation, qui occupe une place importante.

D’après l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali, le gouvernement chinois à l’instar de celui du Mali, a fait et continue de faire d’énormes efforts dans la formation de nouveaux cadres à travers des échanges dans l’enseignement supérieur. C’est ainsi que le gouvernement chinois recrute des étudiants maliens bénéficiaires d’une bourse intergouvernementale depuis 1965.

Aux dires de Zhang Guoping, les anciens étudiants qui ont été formés en Chine travaillent en tant qu’administrateurs, agronomes, diplomates, médecins, ingénieurs, interprètes… et contribuent non seulement au développement économique et social du Mali, mais aussi à la coopération sino-malienne sur les plans politique, culturel, éducationnel et d’autres.

Le représentant du ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique a, au nom de son département, adressé des vœux de bonne chance aux bénéficiaires de bourse et les a invités à redoubler d’efforts dans les études afin de faire honneur au Mali.

Le porte-parole des nouveaux boursiers, M. Kané, a remercié la Chine pour leur avoir accordé des bourses d’études. Ses vifs remerciements sont allés aussi droit au gouvernement malien et à l’ambassadeur de la Chine qui, depuis son arrivée, au Mali ne cesse de consolider les relations éducatives entre nos deux pays.


Ramata S. Kéita

(stagiaire)

25 Août 2008