Partager

La 39e promotion du Centre de formation professionnelle de coupe et de couture (COPCC) porte le nom du directeur général du Fonds d’appui à la formation professionnelle (Fafpa), Mohamed Al Bachar Touré. Le choix du DG du Fafpa est une reconnaissance envers l’homme qui se bat de façon quotidienne pour la promotion de la formation professionnelle au Mali.

La cérémonie de sortie officielle de cette 39e promotion du Centre de formation professionnelle de coupe et de couture (COPCC), baptisée Mohamed Al Bachar Touré, a eu lieu le jeudi dernier à la Maison des Aînés en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra ; le Directeur général du Fafpa, Mohamed Al Bachar Touré, et du promoteur du COPCC, Sambou Fané.
Les 182 femmes et filles de la promotion ont reçu leur diplôme après trois années de formation en coupe et couture au Centre de formation professionnelle de coupe et de couture.

Sambou Fané, directeur général du COPCC, s’est réjoui du choix de Mohamed Al Bachar Touré. Selon lui, le DG du Fafpa, qui a toujours œuvré pour la promotion de la formation professionnelle au Mali, est un exemple à suivre pour la jeunesse malienne. Il a noté que l’objectif de son centre est d’offrir aux jeunes filles et femmes non scolarisées et celles dont les études ont été écourtées, pour diverses raisons, un métier pour gagner leur vie. Selon lui, le COPCC œuvre pour la promotion de l’indépendance de la femme et la lutte contre la pauvreté et le chômage.
Dans son intervention, le Dg du Fafpa n’a pas manqué de remercier la direction du COPCC pour le choix de sa modeste personne : «J’accepte avec fierté et humilité de donner mon nom à cette promotion dont le choix sur ma personne repose sur des considérations hautement professionnelles. C’est donc un grand honneur pour moi ; et ce, d’autant que la promotion qui va porter mon nom est issue du prestigieux Centre d’Orientation Professionnelle de coupe et Couture (COPCC), la toute première école privée installée au Mali dans ce secteur. À travers ma personne, c’est tout le Fafpa qui est honoré…».

Selon Mohamed Al Bachar Touré, dans le cadre de la formation par apprentissage de type dual en 2017, le Fafpa a financé 6875 actifs sur toute l’étendue du territoire national : «Pour atteindre ses résultats, le Fafpa a entrepris de s’inscrire dans un processus de gestion, non d’opérations, mais par projet, pour chaque intervention que nous pouvons qualifier comme étant le renouveau de la formation professionnelle. Dans la mise en œuvre, le Fonds a testé tous les outils modernes avérés de gestion favorisant la redevabilité ou renforçant sa crédibilité, dans une démarche globale de qualité et centrée autour du partenariat public-privé (PPP)».
S’adressant aux récipiendaires, le DG du Fafpa a dit ceci : «P

orter le nom Mohamed Al Bachar Touré relève d’une responsabilité engagée et motivée. Responsabilité engagée pour les défis à relever tous les jours dans l’exercice dans la fonction pour satisfaire les usagers. Cet engagement repose surtout sur la nécessité d’une vision pragmatique pour en finir avec les préjugés idéologiques sur la formation professionnelle. Responsabilité motivée pour servir et faire de l’apprentissage une grande cause de notre nation à travers des actions volontaristes et collectives. Voilà les valeurs sur lesquelles doivent désormais reposer vos actions de tous les jours.»

Durant cette cérémonie, la direction générale du Fafpa, conformément à ses missions, a offert une machine à coudre à chaque récipiendaire de la promotion Mohamed Al Bachar Touré.

Au nom des plus hautes autorités, le ministre de la Formation professionnelle a annoncé que la formation professionnelle est l’un des axes prioritaires du président de la République.

Wassolo
Du 03 Septembre 2018