Partager

Dans le but d’offrir aux jeunes l’opportunité de développer l’esprit critique par l’intermédiaire des médias et de leur permettre de devenir les citoyens critiques actifs, et responsables de demain, le projet jeunes journalistes fut lancé par l’IDEM (Institut pour la Démocratie et l’Education aux Médias du Mali) en collaboration avec GDC.

Cette information a été donnée le samedi 6 septembre à la Maison de la Presse lors d’un point de presse animé par Sadou Yattara de l’IDEM et Celine LAN GENRIES pour GDC.


L’origine du projet

En effet ce projet est à l’actif du l’ASBL GDC (Gouvernance Démocratie Conseil), qui a introduit en juillet 2007 un dossier dans le cadre du 14ème appel à projet du fonds francophone des inforoutes. Ce dossier proposait de développer le projet jeunes-journalistes au cours de l’année scolaire 2008-2009 en parallèle dans 4 pays membres de la francophonie, que sont entre autres la République Démocratique, du Congo, le Mali, le Sénégal et la Belgique. Le projet a été retenu et a débuté le 1er avril 2008.

Du côté de l’organisation internationale de la francophonie le projet visait des objectifs suivants : développer l’esprit critique des jeunes face aux médias, permettre aux jeunes d’avoir concrètement une formation professionnelle, celle du journalisme, permettre aux jeunes de se familiariser avec les NTIC, développer plusieurs sites internet articulés autour d’un forum de discussion commun, initier la réflexion des jeunes sur les préjugés et leur influence sur le regard que l’on porte sur l’autre, ouvrir un dialogue virtuel entre les jeunes du Nord et du Sud sur la question des préjugés et de la vision de l’autre.

La période de préparation du projet

Les mois de juillet, août et septembre seront les mois de préparation du projet. Deux personnes partiront pour l’ASBL GDC pendant 15 jours dans chaque pays partenaire du Sud afin d’apporter les outils pédagogiques sur place les présenter aux animateurs chargés du projet, d’expliquer à ces derniers le mode d’emploi pour alimenter les sites internet du projet avec les articles des jeunes et d’équiper les écoles partenaires en matériel informatique.

Le voyage commencera à Kinshasa où les deux animateurs belges se rendront du 12 au 30 juillet 2008 et seront accueillis par l’organisation partenaire sur place. Le voyage se prolongera après un bref retour à Bruxelles d’une semaine, au Sénégal du 6 au 22 août 2008 en collaboration avec l’organisation Enda Tiers-Monde.

Enfin, le voyage se terminera au Mali où les deux animateurs belges se rendront en train aux alentours du 23 août. Ils seront accueillis sur place par l’Association IDEM. Les animateurs rentreront à Bamako à Bruxelles le 10 septembre 2008.

La cible du projet

Une école de l’Enseignement Secondaire de chacun des 4 pays participant sera associée au projet. Une classe par école participera. L’âge des jeunes participants peut varier entre 12 et 25 ans. Les classes choisies doivent comporter 30% de filles au minimum.

Chaque élève de la classe sélectionnée participera au projet jeunes-journalistes au cours de l’année scolaire 2008-2009 et devra écrire un article de type journalistique pour être publié sur le site internet du projet.

Pour la bonne marche du projet, les animateurs seront sollicités à mi-temps pendant un an. Ceux-ci encadreront les jeunes avec l’aide du professeur de la classe concernée dans le cadre du projet jeunes-journalistes. Un animateur est désigné pour chaque pays participant.

Cet animateur est une personne membre de l’association participante. Il est soit un journaliste confirmé, soit un professionnel actif dans les milieux d’éducation, un animateur réserve répondant aux mêmes critères est également choisi.

S’agissant de la gestion du projet, un comité de pilotage est mis en place. Il est composé d’une personne responsable issue de chacune des associations partenaires du projet que sont Gouvernance Démocratie- Conseils en Belgique, FORED (Formation et Education pour le Développement au Congo, Enda Tiers-Monde au Sénégal et l’IDEM pour le Mali.

Lycée Tamba Doumbia le site du Mali

Le lieu qui abritera le projet jeunes journalistes au Mali est le lycée Tamba Doumbia de Kalabancoro. Le choix des élèves sera fait sur la base du mérite. Dans cet établissement, un site internet sera ouvert où seront publiés les écrits des élèves. En dehors de la publication de leurs articles sur le net, ils seront appuyés par les journalistes professionnels.

Mamoutou DIALLO

08 Septembre 2008