Partager


Du 29 Juillet au 8 Août 2008, la salle de conférence du stade Modibo Kéïta a abrité un stage de formation pour les encadreurs des écoles de football de Bamako. Pendant dix jours, des encadreurs et entraîneurs des écoles de football, des enfants et des jeunes (poucets, poussins, pupilles et minimes) ont appris plusieurs notions élémentaires dans le domaine du football à la base.

La clôture du stage s’est déroulée le 8 Août 2008 au Stade Modibo Keïta, en présence des responsables de la FEMAFOOT, du Comité National Olympique et Sportif du M ali (CNOSM) et de l’association des entraîneurs du Mali. Sous la houlette du Directeur Technique National (DTN) du Mali, l’allemand Joachim Fickert, les 40 stagiaires ont pu cerner tous les contours liés à l’apprentissage relatifs aux enfants.

Selon le 1er vice-président de la FEMAFOOT, ce stage permettra sans doute de rehausser le niveau du football malien à la base. Aussi s’est-il réjoui de l’appui sans cesse croissant de la coopération allemande, à travers son projet de football germano-malien. Il a remercié ses partenaires, dont l’association des entraîneurs maliens et le CNOSM.

Le football à la base joue un rôle essentiellement éducatif et social. Du coup, il a un rôle sportif complet et de son sein sortent des footballeurs de haut niveau”, a déclaré 1er vice-président de la FEMAFOOT, M. Karounga Keïta. Rappelons que cette formation a permis aux stagiaires de pouvoir élaborer un programme d’entraînement adapté à l’âge et riche en changements, en vue d’entraîner, et en conséquence, soutenir et promouvoir le développement naturel des enfants et des jeunes.

La formation vise à maintenir et augmenter la joie de jouer disponible déjà, par la nature même des garçons et des filles; à transmettre aux enfants l’idée de jouer avec fair-play et de façon correcte; à savoir monter des exercices et savoir donner les premiers soins ; à savoir donner des informations sur des questions d’organisation, de responsabilité civile et de surveillance.

A noter que parmi ces stagiaires figurent des joueurs actifs. Ce qui lleur permet déjà d’acquérir des expériences comme entraîneurs, en vue de préparer leur carrière. Parmi ces 40 stagiaires figurent également 4 femmes, dont deux joueuses de l’AS Réal.

D’autres stages sont prévus en vue du renforcement des capacités, sur tout que d’autres n’ont jamais bénéficié de stage. En effet, il s’avère que parmi les bénéficiaires de cette formation, certains sont à leur troisième stage. Il revient donc au DTN, Joachim Ficket, ou à ses proches conseillers Djibril Dramé, Molobaly Sissoko, Kidian Diallo et Mamadou Diané- de revoir leurs copies pour le prochain stage.

Rappelons pourtant que le choix des stagiaires incombe à la Direction Technique Nationale dirigée celui qui a été secrètement nommé (par qui, on ne saurait toujours le dire) : Joachim Fickert.

Sadou BOCOUM

12 Août 2008