Partager

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, le Japon a offert 156 motos aux forces de sécurité et à la protection civile pour renforcer leurs capacités opérationnelles. C’est le mercredi 11 Août, dans la cour du groupement mobile de sécurité (GMS) que l’ambassadrice du Japon au Mali a remis officiellement les matériels au président de la république.

La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs personnalités notamment le ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile, Sadio Gassama, le directeur général de la police, Niamé Keita et le ministre délégué chargé du Budget, Lassine Bouaré etc.

Depuis, son arrivée au pouvoir, le président de la république a placé la sécurité des personnes et de leurs biens au centre de ses préoccupations. Pour cela, il a bien voulu octroyer aux forces de sécurité et à la protection civile 156 engins et d’autres matériels de sécurité en vue de renforcer leurs capacités opérationnelles, gage d’un climat apaisé, propice à la mise en œuvre efficace des politiques publiques.

Le directeur général de la police, Niamé Keita a affirmé que ces matériels seront utilisés dans l’intérêt de la sécurité des citoyens et de leurs biens. Il faut rappeler que cette cérémonie de remise est la suite de celle du 7 juin dernier, où le gouvernement Japonais a offert gracieusement aux forces de sécurité et la protection civile 150 véhicules 4×4 tout terrain.

Aujourd’hui cette œuvre se poursuit par la mise à notre disposition de 156 motos de marque Honda, de 156 casques, 69 postes HF fixes, 41 postes VHF mobiles, 240 postes VHF mobiles, 39 relais, 150 casques pare balle, 150 gilets pare balles et 40 groupes électrogènes. Ces matériels sont d’une valeur de 2 milliards 716 millions de FCFA.

Le président de la république ne peut que se réjouir de l’appui présenté par le Japon à notre pays, dans le cadre de la montée en puissance, de l’équipement et la mise en condition de nos forces de sécurités. Il a aussi exprimé à travers l’ambassadrice l’expression de sa profonde gratuite au gouvernement japonais. L’un des temps forts a été la visite des matériels par le président.

Korotoumou DOUMBIA

13 Août 2010.