Partager


Il y avait foule le samedi 24 janvier dernier dans la grande agglomération de Kalabancoro. Et pour cause. C’est ce jour béni qu’a choisie la coordination de la Force citoyenne et démocratique de cette paisible localité pour investir son bureau. Zoom sur un après-midi de feu.

Deux ministres du premier gouvernement ATT, une vingtaine de membres du CENA de la FCD. Voilà quelque peu, le décor vivifiant qui a donné du mil à moudre à tous ceux qui pensaient tout bas que l’encre de baptême de la FCD s’est effacée avant même d’avoir séché. Beaucoup en ont pris pour leurs galons.

Tant les images de cette manifestation diffusées par la télévision malienne continuent de faire des siennes. Baba Sidibé, Simone Diarra et autre Daouda Sow ont réussi un vrai coup de maître qui mérite bien un coup de chapeau.

Tout commença par les discours de bienvenue du chef de village de Kalabancoro et du président de la coordination FCD. Gratitude et remerciement étaient les maîtres mots qui ont meublé leurs interventions. Pouvait-il en être autrement, vu la qualité du parterre de personnalités ayant fait le déplacement de Kalabancoro, au premier rang desquelles, les ministres M’Bodji Sène et Djibril Tangara accompagné de son épouse Inna Sidibé.

Mme Sidibé Hawa Sanogo, non moins présidente nationale des femmes de la FCD et première femme candidate déclarée aux présidentielles de 2002, Mody Coulibaly le secrétaire général, Zoumana Diabinta, chargé de l’élargissement, la mobilisation et l’implantation du parti, Mme Coulibaly Fanta Tangara de la commune V. Tous étaient-là pour soutenir la coordination de Kalabancoro.

L’occasion a été donc donnée au président Baba Sidibé de présenter les membres de son bureau. A sa suite, seront également présentés les membres du CENA présents à cette cérémonie. Le clou de la manifestation sera bien évidemment l’intervention du président du parti Djibril Tangara, himself.

Fidèle à son langage de vermeille qui allie proverbes et maximes, l’ancien ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées a été on ne peut plus clair.

«Je suis-là, en toute grandeur en toute humilité pour apporter, au nom du CENA, mon soutien défectible à la coordination de Kalabancoro. Mais qu’on ne perde pas de vue l’objectif premier du parti, à savoir soutenir et pérenniser les actions du président Amadou Toumani Touré.

Nous l’avons soutenu dans le premier mandat, nous continuerons à le soutenir dans le second mandat et surtout dans la mise en œuvre du Programme de développement économique et social (PDES) qui reste notre seule boussole» a-t-il martelé.

Poursuivant ses propos, le ministre Djibril Tangara fera preuve encore une fois de sa grandeur d’âme : «je salue les responsables du Mouvement citoyen, les partis qui avaient constitué l’ACC en 2002 et l’ADP en 2007 et qui ont contribué à hisser le président ATT au sommet de l’Etat» dira-t-il.

Un discours qui vaut son pesant d’or, d’autant que bien de gens, pensent qu’une rivalité farouche oppose la FCD au Mouvement citoyen. Le président de la FCD dira également que cette cérémonie d’investiture de la coordination de Kalabancoro marque le lancement officiel des activités de la FCD qui a en ligne de mire, les municipales de 2009.

«Nous participerons aux municipales de 2009, une échéance qui nous permettra de jauger nos capacités et partant apporter notre contribution dans le débat démocratique» a-t-il affirmé.

Le président de la FCD fera ensuite intervenir l’ancien ministre Mme Diallo Bodji Sène et Ben Chérif Diabaté du RECOTRADE. Tous ont loué les qualités et les compétences du président de la FCD qui reste un repère moral pour tous ceux pour lesquels, fidélité et loyauté ont encore un sens. Après ces différentes interventions, il est revenu à la cantatrice Babani Tangara et son orchestre de tenir les invités en haleine. Sous les airs langoureux d’une musique manding bien à propos.

C’est sur le coup de 18 heures que prit fin cette sympathique cérémonie. Et pour sacrifier à la tradition, le président de la FCD, accompagné de certains membres du CENA ont rendu une visite de courtoisie au chef de village de Kalabancoro.


Amadou Sangho

28 jANVIER 2009