Partager

Apres la défaite contre les Ecureuils du Bénin, le dimanche dernier, au Stade de l`Amitié de Cotonou, les Aigles doivent impérativement arracher la victoire aux Fennecs d`Algérie le dimanche lojuin 2012, au Stade du 4 Août de Ouagadougou pour se relancer dans la course pour la coupe du monde 2014 au Brésil.

A deux jours de ce rendez vous capital, les poulains de Vieux Pathé Diallo se disent sereins. En internat au Centre Ousmane Traoré de Kabala, nous avons pu recueillir les réactions de certains Aigles et de leur encadrement.

AMADOU PATÉ DIALLO, ENTRAINEUR DES AIGLES : «Les jeunes sont conscients de ce qui les attend»

Les jeunes sont conscients de ce qui les attend. Tactiquement, je ne peux pas vous dévoiler la méthode de jeu que nous allons mettre en place face à l`Algérie, mais tout compte fait, nous aborderons ce match avec sérénité en ayant toujours les pieds sur terre. Toutes les rencontres sont difficiles. Ce sont les éliminatoires de la coupe du monde, nous avons joué et perdu à l`extérieur. Ce n`est pas une excuse mais nous avons juste manqué de réussite et c`est tant mieux pour l`adversaire. Il nous revient maintenant de gagner ce match face à l`Algérie et nous remettre au même niveau que les autres.

Il faut aussi souligner qu`il y avait des joueurs touchés après le match du Bénin, nous nous sommes ressourcés un peu ici à Bamako. Ainsi, à part Abdoul Aziz Maiga, tous les autres joueurs sont opérationnels.

SEYDOU KÉÏTA, CAPITAINE DES AIGLES : « L`équipe algérienne est bien prenable comme toutes les autres équipes »

L`Algérie est une très bonne équipe mais on est en train de se préparer pour pouvoir gagner ce match car après la défaite à Cotonou, nous sommes dans l`obligation de gagner ce match même si ça ce joue encore à l`extérieur. C`est dommage de jouer ce match à Ouagadougou, on aurait aimé évoluera domicile devant notre public mais on va faire avec.

Le match à Cotonou, c`est la victoire qui nous a manqué car le football c`est la victoire, sinon on a eu plus d`occasions que l`équipe béninoise. Malheureusement, on n`a pas pu les concrétiser. Au football, c`est le gagnant qui est toujours méritant et le Bénin mérite sa victoire mais nous allons tout faire pour gagner ce deuxième match. L`équipe algérienne est bien prenable comme toutes les autres équipes. C`est le football mais bon, après, on peut dire tout ce qu`on a envie de dire mais tant que le match n`est pas joué, les paroles ne servent à rien.

ABDOU TRAORÉ, MILIEU DE TERRAIN : «On va faire tout pour gagner ce match»

La défaite au Bénin nous a fait du mal. Nous avons fait un bon match mais malheureusement on a eu des occasions qu`on n`a pas pu concrétiser.

L`arbitrage a aussi joué sur nous. Mais on va faire tout pour pouvoir corriger les erreurs commises au Bénin et gagner ce match.

Sory Ibrahim Coulibaly

L’Indépendant du 8 juin 2012