Partager

Pour relancer le Baoulé club de Dioila, l’honorable Mamadou Diarrassouba a organisé une coupe à Fana. Objectif: détecter tous les talents de l’arrondissement pour renforcer l’effectif de l’équipe.

photo-diarassouba-pour-l_interieur.gif
Le Baoulé club de Dioila peine, depuis une dizaine d’années, à s’affirmer sur la scène nationale. Après avoir frôlé la montée à la première division lors de la saison 2014-2015, tout le cercle renoue l’espoir de voir leur club en ligue 1. Pour se faire, le club doit être bien managé et son effectif renforcé.

Engagé aux cotés des dirigeants sportifs du cercle, l’honorable Mamadou Diarrassouba, en partenariat avec Mamadou Sow (parrain de l’événement), a organisé un tournoi dans l’arrondissement de Fana. Débuté le 4 septembre dernier, le tournoi a enregistré la participation de 14 équipes. Au bouquet final, c’est l’équipe Zan Coulibaly de Markacoungo qui a été vainqueur  en laminant le FC Kalamany de Fana (2-0).
La finale, qui a eu lieu dimanche dernier à Fana, a enregistré la présence de toutes les autorités administratives et sportives du cercle de Dioila. Plusieurs membres du bureau politique nationale du Rassemblement pour le Mali (RPM), parti du député, ont effectué le déplacement. En plus, une vingtaine de députés et six ministres du gouvernement étaient également présents pour soutenir cette initiative de l’honorable Diarasouba.

Le président du Baoulé Club de Dioila, Ichiaka Sidibé, s’est dit satisfait de l’initiative. Il a expliqué qu’à l’issue du tournoi, ses techniciens ont repéré beaucoup de jeunes talents dans l’arrondissement. « Nous allons les contacter pour renforcer notre effectif», ajoute M. Sidibé.
« Plusieurs autres compétitions de ce genre seront organisées dans les villages du cercle pour rechercher les talents », assure l’honorable Mamadou Diarassouba.
Sory I. Konaté
26 Septembre 2016
©AFRIBONE