Partager

Le week-end dernier, la présidente de la Fondation pour l’Enfance, Mme Touré Lobbo Traoré, a respectivement inauguré les maternités de Kabala, Massala et Falani, des localités situées dans la région de Koulikoro. D’un coût total d’environ 100 millions de F CFA, ces maternités soulageront les populations contre la mortalité néo natale. Les cérémonies se sont déroulées dans une ambiance festive.

Vendredi 26 mai dernier à Kabala en présence du gouverneur de la région de Koulikoro, Mamadou Issa Tapo, Mme Touré Lobbo Traoré, présidente de la Fondation pour l’Enfance, a coupé le ruban symbolique de la nouvelle maternité de la localité. Bâtie sur l’ancien dispensaire, l’infrastructure socio sanitaire portera désormais le nom de Sira Diop, ancienne directrice du lycée Jeunes de filles de Bamako en 1964, aujourd’hui lycée Ba Aminata Diallo.

Cette brave femme a été également présidente de l’Union nationale des femmes du Mali en 1979. C’est elle qui a appuyé la demande de la population auprès de la présidente de la Fondation pour l’Enfance, la grande générosité et le penchant naturel Mme Touré Lobbo à assister les femmes en âge de procréer due à son statut de sage-femme, a-t-elle confié « soyez persuadée que bon usage en sera fait et que c’est tout le village et ses environs qui en prendront soin car cette maternité contribue à sauver les mères et les enfants ».

Le nouveau centre de santé offre toutes les commodités (pharmacie, dispensaire et maternité. Réalisé pour un coût global de plus de 16 millions FCFA, cette infrastructure sanitaire résoudra désormais les problèmes auxquels les femmes et toute la population de Kabala rencontrent. Elle servira de lieux de conseil pour les jeunes confrontés aux problèmes sournois du VIH-Sida, des infections sexuellement transmissibles et la planification des naissances.

Pour le gouverneur Mamadou Issa Tapo « la maternité équipée qui vient d’être inaugurée répond à un besoin primordial de santé, non seulement du village de Kabala, mais aussi des villages environnants tels que N’Golobougou, et Kouralé ».

Le maire Ibrahim Bamba pense que ces infrastructures permettront d’améliorer les conditions sanitaires des femmes et de leurs enfants. Raison pour laquelle, la population a donné l’assurance de faire bon usage de ce joyau sanitaire. Aux dires du chef de village et de la présidente des femmes de Kabala, « ce geste de Mme Touré Lobbo Traoré vient de donner espoir aux habitants de Kabala ».

Massala, un village situé à environ 50 km de Bamako et 10 km de Koulikoro a également reçu des mains de la présidente de la Fondation pour l’Enfance, les clés d’un Centre de Santé Communautaire, le samedi 27 mai dernier.

Gracieusement offert par la Fondation pour l’Enfance, ce centre aura coûté 42 millions de FCFA. Il comprend, entre autres, un dispensaire, un dépôt de pharmacie et une salle d’accouchement équipée.

Dans une atmosphère de joie, les habitants et les ressortissants de Massala ont salué l’initiative et le geste de la première dame à leur juste valeur. La plus vieille de Massala en la personne de Djénéba Diarra, âgée de 90 ans, a également pris la parole pour dire merci à l’épouse du Chef de l’Etat et à sa fondation pour le corbillard offert à la population.

La dernière étape de la série d’inaugurations de maternités a été celle de Falani, situé à 225Km de Bamako. Après 2 heures 30 mn de route sous un vent chaud, arriva la présidente de la Fondation pour l’Enfance dans ce village qui est situé à environ 100 km de Dioïla.

Le cercle de Dioïla est long de 7 256 Km avec une population de 207 985 habitants et 15 aires fonctionnelles. Falani, quant à lui, a une population de 1 318 habitants composée notamment de Bambara, Dogon Minianka, Bobo, Peulh, Moré qui vivent d’agriculture pour la majorité.

Dans cette localité, beaucoup de femmes mourraient en donnant la vie à cause de l’état défectueux de la route qui mène à Dioila. Le médecin-chef de l’hôpital de Dioïla, Abdoulaye Guindo, dira qu’il ne ménagera aucun effort pour garantir la qualité de services de ladite maternité. « L’accessibilité aux soins de qualité de cette population vous venez encore une fois de contribuer à la diminution de la mortalité maternelle et néonatale tel que consigné dans la vision 2010 » a-t-il précisé.

Cette maternité a été construite pour un coût total de 20 millions de FCFA avec une installation d’énergie solaire. Le chef de village, Dramane Bamba, le maire Adama Fomba et Djénéba Diarra, la présidente de l’association des femmes, se sont réjouis de l’avènement de cette maternité qui va, sans doute contribuer à la diminution du taux de la mortalité infantile.

Dans les trois localités, la présidente de la Fondation pour l’Enfance a offert des céréales du lait, du cérélac infantile, des baignoires et des ballons aux populations pour les enfants des différentes localités. Des pagnes Wax, de la cola et une enveloppe pour chacun des imams des trois villages. Mme Touré Lobbo Traoré a également offert à la population 5 tonnes de riz pour les personnes âgées et deux moulins aux femmes. Elle a pris bonne note de la demande d’ambulance pour le cercle de Dioila et un puits à l’intérieur de la maternité pour Falani.

Certaines associations et groupes ont bénéficié de la remise d’enveloppe de la part de la première dame notamment l’association des femmes et des jeunes de Kabala, les chasseurs de Falani, les chefs de village des trois localités. Et dans les trois villages, l’épouse du Chef de l’Etat a procédé à la plantation d’arbres dans les locaux des trois CSCOM à Kabala, à Massala et à Falani.

Mah THIAM KONE DOUMBIA

30 mai 2006.