Partager

fonctionpub.jpg
Ce sont plus de 760 agents qui seront recrutés par concours direct ouvert conformément aux arrêtés interministériels du 19 juin et du 13 août dernier.

Les recrutements se feront dans un large éventail de domaines : administration, action sociale, arts et culture, constructions civiles, finances, services économiques, Affaires étrangères.

Le concours est ouvert à d’autres spécialités comme l’agriculture et le génie rural, l’industrie et les mines, l’information et l’audiovisuel, l’informatique, la jeunesse et les sports.

Les candidats peuvent également concourir dans les domaines de la planification, de la statistique, du tourisme, des impôts, du travail et de la sécurité sociale, du trésor, des douanes, des eaux et forêts, de l’élevage, de la santé.

Pour ce qui est du cadre général de l’administration, le recrutement concerne 10 administrateurs, 13 secrétaires, 25 attachés et 50 adjoints d’administration.

Au compte de l’action sociale, deux postes sont disponibles pour les administrateurs et 5 pour les techniciens supérieurs.

Les administrateurs des arts et de la culture à recruter sont au nombre de 2 contre 8 pour les techniciens.

S’agissant du cadre des constructions civiles, il est prévu le recrutement de 8 ingénieurs, 16 techniciens de constructions civiles et 20 agents techniques.

Dans le domaine des finances, 4 postes sont à pourvoir par les inspecteurs, 10 par les contrôleurs « catégories B2 », 12 par les contrôleurs « catégorie B1 ».

En ce qui concerne le domaine de l’industrie et des mines, il est prévu le recrutement de 8 ingénieurs, 18 techniciens « catégorie B2 », 10 techniciens « catégorie B1 ».

L’information et l’audiovisuel ne sont pas oubliés. Ici, deux postes sont à pourvoir par les journalistes et réalisateurs, 4 par les assistants de presse et de réalisation « catégorie B2 ».

Ce sont 7 ingénieurs informaticiens et 8 techniciens de l’informatique « B2 » qui seront recrutés dans le domaine de l’informatique.

Au niveau de la jeunesse et des sports, il est prévu le recrutement de 2 inspecteurs et 4 instructeurs de la jeunesse et des sports.

S’agissant du cadre de la planification, on demande 4 planificateurs et autant de techniciens des travaux de planification « B2 » et « B1 ».

Pour les services économiques, 6 postes d’inspecteurs, 3 de contrôleurs « B2 » et 4 de contrôleurs « B1 », sont à prendre.

Dans le domaine des impôts, il est prévu le recrutement de 4 inspecteurs et 8 contrôleurs « B1 ».

Le travail et la sécurité sociale bénéficieront également de nouveaux agents. Il y a 3 postes à enlever pour les administrateurs du travail et de la sécurité sociale. Les Affaires étrangères recruteront 4 futurs diplomates.

Pour les douanes, il est demandé 15 contrôleurs « B1 » et 40 agents de constatation. Dans le domaine de la statistique, 5 ingénieurs, 4 techniciens et 20 agents techniques sont à recruter.

Deux administrateurs et autant de techniciens seront « enrôlés » pour le compte du tourisme.

COURSE CONTRE LA MONTRE :

S’agissant de l’agriculture et du génie rural, 10 postes d’ingénieurs et autant de techniciens « B2 » sont disponibles.

Ceux-ci seront accompagnés de 25 agents techniques. Les « eaux et forêts » seront dotés de 7 ingénieurs, 8 techniciens et 20 agents techniques.

Dans le domaine de l’élevage, les postes à pourvoir sont au nombre de 5 pour les vétérinaires et ingénieurs, 8 pour les techniciens « B2 » et 25 pour les agents techniques.

Pour le cadre du trésor, il est prévu le recrutement de 3 inspecteurs, 9 contrôleurs « B2 », 12 contrôleurs « B1 », 25 contrôleurs adjoints.

La santé est l’un des grands bénéficiaires du recrutement : 30 médecins spécialistes niveau CES, 39 médecins spécialistes niveau FMPOS, 3 ingénieurs sanitaires, 76 techniciens supérieurs de santé (B2), 65 techniciens de santé (B1).

Les dossiers de candidature doivent parvenir à la direction nationale de la Fonction publique et du personnel au plus tard le 20 septembre prochain.

Il s’agit d’une fiche de candidature timbrée à 200 Fcfa, d’une copie certifiée conforme au diplôme ou une attestation en tenant lieu, d’une copie certifiée conforme de la lettre d’équivalence du diplôme étranger, d’un extrait d’acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu.

Depuis la publication du communiqué du ministre de la Fonction publique, de la Reforme de l’État et des Relations avec les institutions, la cour de la direction nationale de la Fonction publique ne désemplit pas. Les candidats sont engagés dans une course contre la montre pour constituer leur dossiers.

Les épreuves commencent le 29 septembre par les secrétaires, attachés et adjoints d’administration et se terminent le 4 novembre par les contrôleurs de douanes, médecins, pharmaciens, odontostomatologues, ingénieurs de santé, techniciens supérieurs et techniciens de santé.

Depuis quelques années, le gouvernement fait de gros efforts pour le recrutement dans la fonction publique.

Ainsi en 2005, ce sont au total 1509 jeunes fonctionnaires qui avaient été recrutés. L’année suivante, ils étaient 1005.

M. KEITA- L’Essor

31 août 2007.