Partager

Cinq mois après le lancement de la Foire régionale de développement par la Banque mondiale en collaboration avec le gouvernement malien sur le thème « Innovation en entreprenariat, moteur de la croissance », le jury vient de proclamer les résultats. Sur un total de 544 dossiers de projets, 26 ont été retenus au lieu de 10 initialement prévus.

Les heureux bénéficiaires présenteront leurs projets à côté de ceux de leurs collègues du Bénin, du Niger, du Sénégal, du Burkina devant un jury international en novembre prochain à Bamako. D’où la satisfaction du ministre Ousmane Thiam qui présidait mardi la cérémonie nationale de remise des prix nationaux de la FRD.

« Au lancement de la FRD en février, a-t-il révélé, j’étais animé par un sentiment d’angoisse, mais aujourd’hui, je suis très satisfait du nombre de projets présentés. La promotion du secteur privé est une priorité de l’agenda 2006 de notre département ».

Le ministre s’est aussi félicité du fait qu’une bonne partie des projets retenus concerne la transformation de nos produits locaux. « Notre pays ne transforme par exemple que 1 % du coton que nous produisons. Avec ces micros entreprises qui créent d’ailleurs beaucoup plus d’emplois, nous pouvons espérer mieux ».

Plus de 1000 projets, 60 finalistes

Le représentant résident de la Banque mondiale au Mali, Alassane Diawara, tout en saluant « le taux de participation exceptionnelle, soit plus de 1000 projets pour les 5 pays », dira que les 26 projets retenus répondent aux objectifs de la FRD, à savoir le développement des marchés nationaux et internationaux, l’amplification des échanges inter entreprises et surtout la promotion de l’entrepreunariat privé et la stimulation de la créativité.

« Ces projets sont portés par des hommes et des femmes qui disposent de stratégies de mise en œuvre claires et efficientes et dont les idées répondent toutes à des critères d’innovation, de viabilité et d’impact socio-économique pour la sous-région », a t-il expliqué.
M. Diawara a aussi indiqué que la tenue à Bamako en novembre 2006 de la finale régionale sera le clou de la Foire et une occasion pour réaffirmer l’engagement de la BM à développer le secteur privé.

Le coordonnateur national de la FRD Tidiane Taha Bâ a rappelé les critères de sélection des projets : innovation, impacts, qualification des promoteurs, viabilité et stratégies de mise en œuvre. Les 26 projets récompensés hier à 3 millions chacun concernent tous les secteurs d’activité économique allant de l’agro-industrie, au tourisme en passant par les nouvelles technologies, l’éducation et les services.

Les heureux promoteurs dont deux femmes sont des Maliens résidant à Bamako, Ségou et Niono et des étrangers qui ont des projets sur notre pays. Les promoteurs dont les projets n’ont pas été retenus ne sortent pourtant pas les mains vides. Selon la consultante régionale de la FRD Ndiaye Rama Diallo, ils empocheront chacun la somme de 100 000 F CFA et le gouvernement, à travers le Projet d’appui aux sources de croissance, va leur apporter des appuis conséquents.

La cérémonie, qui s’inscrivait dans le cadre de la journée nationale de l’entrepreunariat et de la pratique des affaires, a regroupé les ministres de l’Industrie et du Commerce, celui de l’Artisanat et du Tourisme, le coordonnateur du Système des Nations unies et de nombreux autres invités.

Sidiki Y. Dembélé/Les Echos

26 juillet 2006