Partager


N’Diaye Ba retourne au soleil levant


Selon les murmures les plus persistants à Bamako, un réaménagement gouvernemental serait en vue. Or, le torchon brûlait entre le CNID et son ministre de l’Artisanat et du Tourisme depuis un certain temps. Le président du parti aurait multiplié des démarches pour sa sortie du gouvernement. Inquiet de perdre son fauteuil, N’Diaye Ba cru trouver la bonne formule en allant s’agenouiller devant son maître. Cela suffira-t- il après avoir organisé la descente aux enfers du CNID et humilié Me Tall ?


URD : Oumar Ibrahim TOURE a raison de prendre la tête du parti


Le ministre de la Santé, M. Oumar Ibrahim TOURE, membre fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et Secrétaire politique du parti des mains serrées n’a-t-il pas raison de briguer la présidence ? Il est le seul mécène de l’URD et sa porte est grande ouverte à Kalabancoura à tout moment aux militants. L’URD est un parti qui n’a certes pas d’avenir politique à long terme. Elle regroupe les pantalons troués de notre administration : les fossoyeurs. Mais Oumar TOURE, selon certaines sources, est un militant du Mouvement démocratique éclaté.

Le gouverneur Ibrahim Féfé Koné (Traoré) sur les traces de l’ex gouverneur Abdoulaye Sacko ?

Jamais un sans deux, dit l’adage. Il sied bien aux événements qui ont eu lieu au Dabanani et au raïlda la semaine dernière. Le gouverneur du district de Bamako, Ibrahim Féfé Koné (Traoré), vient de lancer une interdiction ferme à tous les vendeurs ambulants et occupants les trottoirs des artères du grand marché de quitter les lieux dans un bref délai. On se rappelle que c’est un cas similaire qui a mis le feu aux poudres en 1990, précipitant la chute du régime de GMT. Le vendredi dernier, la bâchée de couleur orange de la BUPE a été incendiée aux abords de Dabanani. Kafougouna et Féfé ont-ils bien réfléchi avant de passer à l’action ?

Pièces de monnaies de 100, 50 et 250F CFA inutilisables au Mali

Les pièces de monnaies de 50, 100, 250 F CFA en circulation sur le marché malien sont inutilisables. Raison polissage. L’écriture et les insignes sont illisibles pour raison de polissage des pièces. Du coup, de vives altercations éclatent entre les usagers. La question qui revient sur les lèvres, quel est le rôle de la BCEAO de Bamako ?


Cent soixante quatorzième pays classés pauvres par le PNUD, on achète les maisons des pauvres pour les démolir et les reconstruire:


Le célèbre auteur de «Quand l’ail se frotte à l’encens» vient de démolir pour reconstruire la maison d’un commerçant tombé en faillite qu’elle a acheté à 80 millions de nos francs. Quel paradoxe ! L’immeuble en chantier serait une Fondation de haut standing qui va éradiquer la pauvreté.

25 février 2008.