Partager


Divorce entre le Sud et le général de Koulouba ?

L’annonce de la privatisation de la Compagnie Malienne de Textile (CMDT) sonna le glas de désamour entre le général Amadou Toumani Touré (ATT) et les populations de la zone cotonnière. La culture du coton est et demeure encore l’activité lucrative de ces braves paysans.

La privatisation de la CMDT annoncée pour cette année serait suicidaire pour les cotonculteurs.

Conséquences: Tous leurs biens serviront à rembourser les dettes contractées à la BNDA. Quel sera l’avenir de cette banque ? Sera-t-elle rachetée par la BDM. Autant de questions qui restent à éclaircir.

Le Mali, un pays qui a sacrifié l’avenir de ses enfants

Selon certaines indiscrétions proches des milieux diplomatiques, notre pays, classé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) 174e /177 pays pauvres, aurait un avenir incertain.
Raisons invoquées : Les produits du système éducatif malien ont un niveau « exécrable » ; tout l’héritage légué par les pères fondateurs de la République du Mali a été privatisé. Or, on ne bouffe l’héritage paternel qu’une seule fois, dit le sage.


Disparition d’une importante quantité de cocaïne

Récemment, une importante quantité de cocaïne avait été saisie par la douane. Normalement, cette saisie devrait être accompagnée par des enquêtes policières. Mais miraculeusement, elle a disparu à Bamako. Elle aurait été dissimilée dans des maisons de passe et d’hôtels ou bars- restaurants qui ont pignon sur rue dans notre capitale. La vente de la cocaïne aurait rapporté plus de 1 milliard de F CFA. Un pactole qui aurait créé de vives altercations entre les bidasses du réseau de vente de drogues saisies.
Du coup ; Bamako devient un centre commercial pour les trafiquants de drogue.

L’usine Cube Jumbo : Bientôt un nouveau PDG

L’honorable Hady Niangadou, connu sous le sobriquet de Jowalaky élu en commune II du district de Bamako sous les couleurs du CNID, serait bientôt le tout nouveau Président Directeur Général de l’usine Cube Jumbo. Et pour cause ? L’ex PDG Nimaga doit plus de 2 milliards de F CFA à ses partenaires. En Mars prochain, l’honorable Jowalaky remplacera Nimaga. Ainsi, en ont décidé les fournisseurs au cours d’un conseil restreint tenu à Bamako, en fin janvier.

18 Février 2008.