Partager

Mauvais départ pour la ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Commerce

Pour sa première sortie publique, la ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Commerce a séché devant les députés à l’Assemblée nationale malgré les nombreux bouts de notes de ses conseillers. Elle n’a pu éclairer la lanterne des honorables sur le projet de loi sur la concurrence déloyale. N’eut été l’honorable Mody N’diaye, ancien secrétaire général dudit ministère, la ministre retournerait avec son projet de loi. Ce dernier, avec clarté, a fourni des explications sur le projet de loi.

Sachons choisir les ministres.


L’Assemblée Nationale : des affaires pour les honorables grobinets (grandes dames)

De grandes honorables viennent de changer le mode de fonctionnement des marchés à l’hémicycle. Raison évoquée : nos deux honorables féministes sont des femmes d’affaires et veulent garnir leurs comptes. L’une d’elle s’occupe désormais de la billetterie des voyages de députés à travers son agence de tourisme et l’autre gère la cantine dont les plats sont réservés uniquement aux membres du bureau.

19 novembre 2007.