Partager

L’équipe de football la « Flèche Noire » de Sanankoroba, en association avec la ligue de football de Koulikoro, a décidé d’organiser une marche de protestation mardi prochain.

Une marche de la « Flèche Noire », qui fait suite à deux réserves et une évocation respectivement sur les joueurs Tidiane Koné, Henry Coulibaly et Mama Moumini de la Jeanne d’Arc, sera organisée le 23 septembre 2008. La ligue de Koulikoro en général et la Commune de Sanankoroba accusent de « fraude » la Commission centrale des statuts et recours de qualification de Malifoot.

Les organisateurs soutiennent qu’il s’agit pour eux de dénoncer ce « parti pris », mais surtout le fait que la CCRQ, que dirige Me Amadou Camara, n’est plus un modèle et qu’elle continue à persister dans l’erreur ou par simple ignorance de ses textes.

La marche de ce matin partira du pont des Martyrs pour aboutir au siège de la ligue de football de Bamako, au stade Mamadou Konaté en passant par la Primature et au ministère de la Jeunesse et des Sports où les marcheurs liront en principe la décision qu’ils qualifient d’impopulaire de la part de l’équipe de Me Amadou Camara. Ensuite, le cortège s’ébranlera vers le siège de Malifoot où un autre communiqué sera lu et qui laissera voir leur désapprobation de l’attitude de la CCSRQ.

Les faits

Suite aux rencontres du groupe du tournoi de montée de Bamako, la « Flèche Noire » de Sanankoroba avait formulé des réserves et une évocation sur des joueurs de la JA. Il s’agit respectivement de Tidiane Koné et Henry Coulibaly pour les cas de réserve et de Mama Moumini pour évocation.

Sans évoquer les deux premiers cas, l’équipe de Sanankoroba, aux dires de son président, se pose la question sur le cas du joueur Mama Moumini, suspendu par la ligue et dont la licence a été annulée dans l’affaire AS Police Jeanne d’Arc.

Ils n’arrivent pas à comprendre pourquoi, malgré tout, on ne les a pas remis dans leur droit. Et ils exigent leur point sur évocation que la Jeanne d’Arc devrait perdre le match au profit du Centre Maliano Belge (CMB). Une rencontre au cours de la laquelle le joueur incriminé a pris part. Et que dire des réserves sur les joueurs Tidiane Koné et Henry Coulibaly ?

Pour rappel, le premier évoluait dans un club tunisien et le second en France. Si dans leur requête, ils ont obtenu gain de cause pour le premier, tel n’a pas été le cas pour le second puisque la formation de Sanankoroba voulait la lettre de sortie internationale des joueurs en question. « Henry n’a pas droit à une lettre de sortie », a répondu Me Camara et d’ajouter qu’ici « nous sommes ligue et fédération ».

En attendant la suite que donneront les instances sportives, Modibo Komakara, président de la « Flèche Noire » de Sanankoroba, convaincu du bien-fondé de ses arguments, précise qu’en cas de non-satisfaction de ses doléances, ils n’excluent pas de porter l’affaire devant les grandes instances du sport roi : la Caf et la Fifa.

Boubacar Diakité Sarr

18 Septembre 2008