Partager

Le tournoi d’ouverture de la saison 2006-2007 de la ligue de volley-ball du district de Bamako a commencé depuis le 17 mars dernier. Il connaîtra son apothéose dimanche prochain dans le Pavillon des sports du Stade Modibo Kéita à partir de 16 h.

Cette finale sera une double confrontation entre l’Usfas et la Commune V en dames et messieurs. Un tableau qui ne surprend personne puisque ces deux équipes étaient annoncées comme les favorites de ce tournoi. Lors du tour préliminaire, l’équipe féminine de l’Usfas a battu son homologue de la Commune IV par 3 sets à 0. Du coup, elle a terminé 1re devant l’équipe de la Commune V. Autant dire cette finale sera âprement disputée entre deux formations qui veulent monter sur la plus haute marche du podium.

C’est en tout cas une grande opportunité pour les militaires filles de laver l’affront de la défaite par deux sets à un du championnat 2005 contre les mêmes adversaires. Un affront que l’équipe masculine de l’Usfas aura aussi à cœur de laver face à son homologue de la Commune V. On se rappelle que lors de la finale du championnat 2004-2005 qui opposait la Commune V à l’Usfas, les Communards avaient été les plus forts. Ils avaient fait d’une bouchée l’équipe militaire par (3 sets à zéro). Et tout laisse croire que les Communards sont décidés à réaliser un autre exploit.

Pour sa part, la Fédération malienne de volley-ball se félicite d’avoir une ligue dynamique à ses cotés. « Je remercie et encourage les hommes et femmes qui animent cette ligue du district », indique Bakary Camara, président du bureau fédéral de volley. En dépit des problèmes que rencontre cette discipline au Mali, le nouveau bureau de la ligue de Bamako est prêt à relever les nombreux défis sous la conduite du colonel Sirakoro Sangaré. « Nous sommes conscients de la tâche, mais nous ferons tout pour la relance définitive de notre sport favori », déclare le colonel Sangaré.

L’un des parents pauvres du sport malien, le volley-ball, est aujourd’hui handicapé dans son développement par l’indifférence des autorités sportives. N’empêche, ses dirigeants se battent pour se faire une place au soleil. Et ils ne manquent pas d’initiatives pour se maintenir au-devant de la scène sportive nationale comme ce tournoi d’ouverture entièrement financé par les membres de la ligue.

Boubacar Diakité Sarr

05 avril 2007.