Partager

En match retour comptant pour la finale de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF), le Djoliba AC de Bamako, s’est incliné à Dolisie (RD Congo), dimanche 25 novembre 2012 par 1-2. Une courte défaite qui empêche nos représentants de ramener, comme ils le souhaitaient tant, le précieux trophée continental, comme ce fut le cas des Blancs de Bamako en 2009.

Tenus en échec lors de la manche aller à Bamako (2-2), les locataires de Hérémakono, sont tombés les armes en mains. Dans un stade de Dolisie peu praticable, ils ont prouvé qu’ils ne sont pas arrivés par hasard à ce niveau de la compétition.

Très déterminés, il leur a manqué un peu de lucidité pour établir la parité parfaite, surtout dans le temps additionnel de la 2ème mi-temps. Mais, ils ont prouvé, à la face du monde, qu’il faut désormais compter avec les équipes maliennes dans les échéances continentales.

Pour la première fois qu’ils sont parvenus en finale de la Coupe CAF, les Djolibistes nous ont présenté un beau visage. Ils sont à encourager, surtout qu’ils encaissent 212,5 millions de nos francs avec cette 2ème place continentale. Ce qui va leur permettre de renflouer leurs caisses, surtout qu’ils ont presque tout raflé sur le plan national.

Maintenant, les pensionnaires de Hérémakono doivent tirer tous les enseignements sans complaisance de leur parcours dans cette échéance continentale. Ce qui leur permettra de mieux s’outiller pour les joutes futures. En somme, les joueurs, l’encadrement technique, les dirigeants et les supporters du Djoliba doivent être chaleureusement félicité pour le brillant parcours de l’équipe cette saison sportive le travail

Bravo aux rouges de Bamako

Ahmadou Maïga

Le Guido du 28 Novembre 2012