Partager


Les rideaux sont tombés dimanche 11 mai 2008, au Stade Robert Champroux de Marcory, sur le Tournoi «Corridor de la paix» organisé par le Port Autonome d’Abidjan. En finale de ce tournoi, nos Aiglons ont réussi à faire tomber les Eléphanteaux (juniors). Score finale : un but à zéro en faveur de nos représentants. L’unique but de la partie a été l’œuvre de Yacouba Diarra à la 35è minute de jeu.

Démarré depuis le 2 mai dernier sous forme de championnat, ce tournoi qui est à sa première édition et qui est réservé aux équipes nationales juniors, a regroupé quatre pays : le Mali, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Burkina-Faso.

Dénommé Tournoi du Corridor de la Paix, il ambitionne de donner l’opportunité aux jeunes footballeurs de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) de disputer des compétitions en perspective des prochaines joutes africaines et internationales.

Il vise également à faire de la Côte d’Ivoire la plaque tournante du football de jeunes et à faciliter l’intégration économique de la région.
Rappelons qu’à l`issue de la troisième journée jouée jeudi, le Mali et la Côte d’Ivoire avaient terminé respectivement à la première et deuxième places.

Le Mali et la Côte d`Ivoire ont fait un match nul (0-0). Le Mali comptait, à l`issue de ces trois journées, deux victoires et un nul. Tandis que la Côte d`Ivoire enregistrait une victoire et deux matches nuls.
La deuxième opposition de cette troisième journée qui mettait aux prises le Niger et le Burkina-Faso s`est soldée par la victoire du Niger (4-2).

Les buts de cette rencontre ont été marqués par Abdul Aziz (7è minute), Kamil Dan Haja (23è minute), Inoussa Hassane (38è minute) et Moctar Garba (70è minute) pour le Niger.
Wassyou Ihola et Yedan Moussa ont réduit le score pour le Burkina (39è et 72è minutes).

Ces deux formations ont totalisé chacune deux défaites et un nul pour le Burkina et un nul, une victoire et une défaite pour le Niger.

A préciser aussi que nos Aiglons étaient bien entrés dans ce tournoi «Corridor de la paix» en battant leurs homologues du Burkina Faso par 1-0.

En somme, nos Aiglons ont enregistré au total trois victoires et un match nul en quatre sorties. Ils remportent ainsi de la plus belle des manières le trophée mis en jeu par le Port Autonome d’Abidjan.

Il faut également souligner que ce brillant succès des Aiglons en terre ivoirienne n’est pas le fruit d’un hasard. Le Staff et l’encadrement technique des Aiglons avaient mis le paquet pour mettre toutes les chances de leurs côtés.

C’est pourquoi d’ailleurs le sélectionneur des Aiglons n’avait pas hésité à faire confiance à 18 joueurs : Bassirou Dembélé, Ibrahima B. Mounkoro, Amadou Konta, Ousmane Diarra, Adama Kamissoko, Oumar Sidibé, Malamine Mariko, Boubacar Sylla, Cheick Oumar Diallo, Moctar Fall, Mohamed Koumaré, Adama Touré, Boubacar Sissoko, Seydou Simpara, Mory Makan Koïta, Yacouba Diarra, Bougadary Fomba et Oumar Koné.

Ce succès final démontre la suprématie du onze junior malien qui a dominé de bout en bout la compétition avec deux victoires et un nul au cours de la phase de championnat avant de s’imposer en finale face au pays hôte.


Bruno Loma

13 Mai 2008