Partager

Le Mouvement Jeunesse Avenir du Mali (M.J.A.) a tenu, le dimanche 16 juin dernier à la Faculté des Sciences et des Techniques (FST) de Badalabougou, la cérémonie officielle de clôture de son concours d’art oratoire. Pour l’occasion, un charmant public avait effectué le déplacement. Étaient également présents, les candidats, leurs supporteurs ainsi que les membres du MJA Mali.

Ladite cérémonie a débuté par une conférence débat sur le thème « Rôle et place de la jeunesse pour une élection démocratique », animée par le confrère Nando Demblé de l’ORTM. Monsieur Dembélé Nando a exposé ce thème environ une 1 heure et demi et autant dire qu’il maîtrisait son thème.

Après la brillante intervention de Nando, le concours d’art oratoire a débuté. Ils étaient 5 étudiants présélectionnés. Le thème sur lequel portait le concours était « Rôle et place de la jeunesse pour une élection démocratique », le même thème qu’avait développé le conférencier du jour Mr Nando Dembélé. Le directeur du projet dans son intervention, Amadou Touré, a décortiqué les intérêts et les avantages dudit concours. ‘’Notre mission consiste à faire naitre un Mali où la jeunesse sera consciente qu’elle est issue d’un peuple ayant souffert. Ce Mali dont nous sommes déterminés à rehausser le drapeau…’’, a déclaré le président du Mouvement Jeunesse Avenir (MJA), Amadou Moussa Coulibaly ; avant de lancer un cri de cœur à l’endroit de la jeunesse afin qu’elle se mobilise massivement pour voter pour le candidat de son choix.

Après délibération des membres du jury, la troisième place a été attribuée à Idrissa Bagayoko de la faculté des sciences humaines et de l’éducation. Le 2ème prix a été remporté par Soumaïla Coulibaly de la faculté de Droit Privé. Le 1er prix est revenu à Ousmane A. Dicko de l’UAM.

SEYDOU KARAMOKO KONÉ

20 Juin 2013.