Partager


Démarée le 15 Août dernier dans le pays de José Edouardo Dos Santos, l’homme fort du pays, cette 24ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Basketball a pris fin le samedi dernier dans l’après-midi dans la capitale du pays Luanda. Après les matches de qualification, les 16 meilleures équipes s’étaient retrouvées en Angola pour disputer la couronne supérieure de la discipline dans le continent.

Les pays participants à cette phase finale étaient entre autres, l’Angola, le pays organisateur, le Cap-Vert, le Rwanda, le Maroc, le Mali, la République de la Côte d’Ivoire, le Sénégal, l’Egypte, le Nigéria, la République Centrafricaine, le Libéria, la République Démocratique du Congo, la Tunisie, le Cameroun, l’Afrique du Sud, le Mozambique (remplaçant l’Algérie).

Les quatre premiers pays : le Mali, RCI, Sénégal, Egypte ont joué à Lubango, pendant que le groupe C constitué par le Nigéria, RCA, Libéria, RDC était à Huambo et enfin le groupe D : la Tunisie, du Cameroun, de l’Afrique du Sud, du Mozambique, jouait à Cabinda.

LES EQUIPES D’ANGOLA ET DU CAMEROUN EN FINALE

Après deux semaines de compétitions accélérées, les équipes d’Angola et du Cameroun se sont hissées à la première place de leurs poules respectives pour disputer la finale.

Et cette finale s’est jouée le samedi dernier dans le pavillon de sport de Luanda, ce gigantesque stade de Luanda de plusieurs milliers de personnes qui a vibré sous les cris des supporters de cette équipe invincible avec des joueurs de qualité exceptionnelle tels que les Olimpia Cipriano, Joachim Gomes, Carlos Almeida, Miguel Lutonda, Victor Muzadi.

Le coup d’envoi de cette finale donnait un avantage certes à l’équipe d’Angola car, détentrice du trophée de la Coupe d’Afrique des Nations, l’Angola se présentait aussi avec des forces intraitables en attaque.

Donc, les camerounais étaient avertis à l’avance, connaissant la tactique de d’attaque de l’équipe adverse? Ainsi, ils ont coupé toute opportunité de shoot aux joueurs d’adresse exceptionnelle. Avec une défense de fer, les coéquipiers du Camerounais Brice Voumong ont tenu le premier quart-temps à savoir par un score de 10 paniers partout.

Tenir tête à l’équipe d’Angola à une finale de la CAN et aussi chez lui, donnait plus que confiance aux camerounais de continuer de plus belle dans cette finale. A la reprise de cette seconde partie du 2ème quart-temps, Edouardo Mingos, le dossard N°15 de l’équipe d’Angola a pris les choses en main en marquant le premier 3 points de la rencontre. Et cela donna une nouvelle lueur d’espoir aux Angolais dans le match.

Mais le Cameroun se bat d’arrache-pied pour que l’écart ne soit pas grand entre les deux équipes. A la mi-temps, le score est de 33-31 en faveur de l’Angola. A la reprise de la mi-temps, c’est-à-dire au 3ème quart-temps, les Angolais vont mettre les machines de 3 points en marche en faisant entrée, le N° 14 Miguel Lutonda, véritable high-scorer en 3 points et à cette finale aussi l’Angola menait de 67-51.

Le quart-temps de la vérité donna raison à l’équipe angolaise et c’est à cette période que les camerounais ont commencé avec les shoots à 3 points, notamment avec le dossard 9 Patrick Bouli, mais ce dernier commet 5 fautes et compliqua davantage la tâche aux camerounais. Cette période Edouardo Mingas carbonisera les camerounais avec ses multiples 2 points.

Le match se termina par le score de 86-72 et l’Angola venait de remporter la finale de la 24ème édition de la CAN. En présence de nombreuses personnalités, les premières équipes ont reçu leur médaille à savoir, le Cap-Vert, le Cameroun et l’Angola. Le (most-valuable player) MVP fut Joachim Gomes de l’Angola et les très premiers ont composé les cinq majeurs dont 2 joueurs d’Angola, 2 joueurs du Cap-Vert et 1 joueur du Cameroun.

Moussa KONDO (Stagiaire)

27 août 20007.