Partager

Le COB a réussi la passe des trois en remportant la finale de l’édition 2011 de la coupe du Mali de football. C’était à l’occasion d’une fête réussie par le monde du football malien grâce au précieux concours d’Orange Mali, le sponsor du football malien. Une finale hautement colorée en présence du président de la République, Amadou Toumani Touré.

Depuis son accord de sponsoring avec Orange Mali, qui est devenu le sponsor officiel du football malien, la Fédération malienne de football (Femafoot) réussit de belles fêtes à l’occasion des finales de la coupe du Mali. L’édition du Cinquantenaire, remportée l’année dernière par l’AS Réal de Bamako, reste encore dans les mémoires. Une grandiose fête.

Cette année, encore, la finale de Dame coupe a réussi sur le double plan du spectacle et de l’organisation. Le podium aménagé par Orange Mali, avec la prestation d’une belle brochette d’artistes, a donné à la finale les allures d’une fête. Une finale qui était officiée cette année par un quatuor d’arbitres vénus d’Espagne.

Comme l’année dernière, des émissions de l’ORTM dont « Samedi Loisir » et « Génération 21″ étaient émises en directe du Stade Modibo Kéïta, grâce au concours du sponsor de l’événement. Fidèles au rendez vous, les parachutistes de la fédération malienne de sport air, présidés par Abidine Guindo, ont émerveillé le public par la qualité de leurs sauts.

Sur le terrain, les acteurs ont livré un beau spectacle. L’ambiance festive et la parfaite organisation était à mettre au crédit de Orange Mali et de son partenaire, la Fédération malienne du football. Si bien qu’en présence du Chef de l’Etat, le public sportif a assisté à un spectacle d’une rare qualité : un spectacle coloré et avec beaucoup de son.

Le Président de la République n’a pu cacher sa satisfaction. « J’ai vu un bon match. Rarement une finale de Coupe du Mali n’aura été aussi intense ces dernières années. Les deux équipes ont pris du plaisir à jouer pleinement leur partition. Sans être aussi talentueux que leurs ainés, les joueurs des deux équipes ont mis la rigueur, l’engagement et l’esprit fair play nécessaires pour réussir cette fête du football malien », a affirmé Amadou Toumani Touré.

Sur l’ensemble de la rencontre, le COB a mérité sa victoire. Déterminés, les Olympiens, sous la conduite de leur récupérateur-organisateur Soumaïla Sidibé, ont perturbé les Blancs de Bamako qui n’ont finalement pu tirer leur épingle du jeu. Face à une équipe olympienne plus que jamais motivée, les Stadistes sont apparus attentistes et moins incisifs sur le plan offensif.

Mieux organisé sur le plan défensif, le COB grâce à la grande forme de son capitaine, Mohamed Traoré, a d’abord mis sous l’éteignoir les atouts offensifs stadistes avant de profiter des bourdes répétées du jeune Moussa Diango Coulibaly. Celui-ci, tout comme l’arrière latéral Bourama Coulibaly, avait du mal à faire face aux accélérations d’un Bassoma Sangaré qui finit par être le bourreau du Stade malien. L’ancien du Stade malien de Bamako profita d’une première perte de balle de Moussa Diango Coulibaly pour aller battre le portier, capitaine du champion en titre, dès la sixième minute.

Ce but matinal a été certainement la clé du match, car dès lors, le COB a contrôlé le déroulement de la partie jusque dans le dernier quart d’heure. Et au moment où l’on croyait s’acheminer vers la fin du temps réglementaire, Souleymane Dembélé bien servi par Mamadou Coulibaly rétablit la parité, à la 82ème minute.

Il a fallu alors atteindre les prolongations pour que les verts fassent la différence grâce au remuant Melvin Kimett bien servi par Bassoma Sangaré qui profita d’une deuxième bourde de Moussa Diango Coulibaly. Le score n’évoluera plus, le COB réussit la passe des trois en remportant sa troisième coupe du Mali au détriment du même adversaire.

Au finish, le nombreux public qui a fait le déplacement a été servi, à la fois par la qualité du spectacle offert par les joueurs, par la prestation des arbitres, la qualité des sauts des parachutistes et surtout le savoir faire des deux partenaires Orange Mali et la Fédération malienne de football.

Ceux ci ont tour à tour remis cadeaux et récompenses aux acteurs de la finale. C’est ainsi que des médailles ont été remises aux joueurs des deux équipes et aux arbitres espagnoles, Fernando Teixeira Vitienes, Victoriano Diaz Casado, Manuel Angel Torre et José Antiono Teixiera Vitienes.

Grâce au concours de son sponsor, la Fédération malienne de football a offert des enveloppes aux deux équipes. Des enveloppes remises par le Président de la République.

Orange-Mali a également offert des cadeaux au ministre de la Jeunesse et des Sports, Djiguiba Kéïta, au président de la FEMAFOOT, Hammadoun Kolado Cissé, et aux autres membres du comité exécutif de la FEMAFOOT. Aussi, une enveloppe de 500.000 FCFA est allée au meilleur joueur de la finale, Bassoma Sangaré.

Souleymane Diallo

29 Juillet 2011.