Partager

Le tournoi de football initié par le président de l’Association des jeunes pour le développement de Yorodjambougou (AJDYC), Souleymane Sanogo, en Commune VI du district de Bamako, a connu son épilogue le dimanche dernier. Le club vétéran remporte cette première édition face à l’équipe Yélé de Yorodiambougou par tir au but 5 à 4. 

La cérémonie de cette finale était présidée par le maire de la Commune VI, Alou Coulibaly et président d’honneur de l’AJDYC. Il était accompagné par le parrain de la coupe, Cheick H. Sidibé, fils du président de l’Assemblée nationale, des responsables d’association, les notabilités, et les membres du CNJ de la Commune VI.
A l’occasion de cette finale, le parrain Cheick H Sidibé a promis d’accompagner la jeunesse pour le développement de Yorodjambougou. Le maire de la Commune VI, Alou Coulibaly, a réussi les hommages de l’Association des jeunes pour le développement de Yorodjambougou (AJDYC) pour son accompagnement en ce qui concerne le développement de la Commune VI et en particulier le quartier de Yorodjambougou. Véritable cadre de brassage, cette compétition a regroupé des équipes de différents quartiers que compte la Commune.

Au terme du match, les deux équipes se sont quittées sur un score d’un but partout. Et l’équipe du club vétéran a réussi 5 tirs  au but contre 4  pour  le club Yélé de Yorodjambougou. En plus du trophée, l’équipe victorieuse a reçu la somme de 50.000 FCFA. Quant à la finaliste malheureuse, elle se console avec une enveloppe de 25.000 FCFA. Pour leur exploit, les deux équipes ont réussi une somme d’encouragement.
Avant la remise officielle des prix, le maire de la Commune VI, Alou Coulibaly, président d’honneur de l’association a livré ses sentiments : « C’est d’abord un sentiment de joie et de satisfaction qui m’anime en ce moment pour toute la Commune VI. Nous constaté qu’ils veulent prouver le contraire. C’est pour cette raison que nous avons tenté une première édition. Dieu merci, je pense que toutes les parties sont satisfaites. Ça nous encouragera à aller vers une deuxième édition. Nous pensons effectivement que le terrain du sport peut être un  facteur de mobilisation vers la république. Nous estimons qu’il faut davantage lancer l’appel à la jeunesse, à se retrouver autour d’une activité, surtout sportive » a affirmé M. Coulibaly.

Le président de l’Ajdyc, Souleymane Sanogo, dira que, le  terrain du sport est un terreau fertile pour aller à des idéaux plus positifs. Il a lancé un vibrant appel à toutes les personnes de bonne volonté à s’ajouter à l’association afin de l’aider à développer le quartier de Yorodjambougou », a-t-il dit

A.D

L’indicateur du Renouveau du 02 Janvier 2018