Partager

Le Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) a organisé, hier mercredi 18 juillet, une réception en l’honneur de l’ex-Directeur technique national, l’Allemand Joachim Fickert, en fin de mission au Mali. Aux dires du président du Comité, de 2005 à 2012, cet expert hors-pair et pédagogue averti a dessiné et conduit un programme ambitieux de développement du football malien dans le cadre du projet de football germano-malien.

L’émotion était grande, hier, lors de la cérémonie de réception offerte par le Comité national olympique et sportif du Mali à l’ex-Directeur technique national, Joachim Fickert. C’est la salle de conférence du Comité qui a servi de cadre à cette modeste cérémonie pleine de signification pour dire merci à Joachim, qui séjourne au Mali depuis 2005, dans le cadre du projet de football germano-malien.

jpg_olympique.jpgEn plus du président du CNOSM, Habib Sissoko accompagné par ses proches collaborateurs, on notait la présence de plusieurs invités du monde sportif notamment le 3ème vice-président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Touré, du Directeur technique national, Mohamed Magassouba ainsi que la représentante de l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Mali.

Dans son mot de bienvenue, Joachim Fichert a tout d’abord adressé ses sincères remerciements au président du CNOSM, Habib Sissoko et à celui de Malifoot, Hammadoun Kola Cissé pour leur accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre du projet germano-malien. Une belle occasion pour lui de tirer le bilan de son séjour au Mali.

De 2005 à 2012, le projet de football germano-malien a initié plusieurs activités notamment la formation et la formation continue d’encadreurs et d’entraîneurs, l’installation d’un système de licence pour entraîneur, la mise en place des instruments de détection et de promotion des talents maliens et l’élaboration et la confection des matériaux didactiques, des programmes d’entraînement. Les activités du projet ont également porté par l’organisation de 44 stages, séminaires et recyclages d’entraîneurs et d’encadreurs pour plus de 1 400 participants et participantes. Aujourd’hui, 240 entraîneurs maliens disposent de la licence C et B version CAF.

Le président Habib Sissoko a profité de cette cérémonie pour rendre un vibrant hommage à Joachim Fickert. Selon lui, le projet de football germano-malien est un bel exemple de coopération entre le Mali et la République Fédérale d’Allemagne. « La mission de Fickert se situe à la convergence des excellentes relations entre le Mali et l’Allemagne. Nous ne nous lasserons jamais de rappeler que l’Allemagne a été le premier pays à reconnaitre le Mali indépendant. Cette marque d’amitié a été entretenue par le ministère fédéral allemand des affaires étrangères et le comité olympique allemand. Le football est le segment sportif qui a bénéficié du projet » a-t-il déclaré.

De 2005 à 2012, précisera Habib Sissoko, Joachim Fickert a dessiné et conduit un programme ambitieux de développement du football malien. « La jonction du projet de football et de la gestion de la direction technique nationale s’est concrétisée par la formation des encadreurs du football d’élite, du football de jeunes (juniors et cadets) du football à la base (centres de football). Nous nous réjouissons aujourd’hui des bons résultats de notre football » dira Habib Sissoko.

Le représentant de Malifoot, Boubacar Touré et la représentante de l’Ambassade d’Allemagne au Mali ont remercié Joachim Fickert pour le travail remarquable qu’il a effectué au Mali.

A.B.H

L’Indépendant du 19 Juillet 2012