Partager

Quitte le Mali pour une position de Chargé principal des opérations en Haïti

Les ministres en charge de l’éducation ont organisé, dans l’après-midi du mardi 1er juillet, une cérémonie d’adieu à Atou Seck, Economiste principal en éducation dans la région Afrique de la Banque Mondiale en fin de mission au Mali. Il occupe, désormais, le poste de Chargé Principal des Opération dans la Région Amérique Latine avec résidence à Port au Prince en Haïti.

Après un service fructueux de trois ans et demi au Mali en qualité Chargé de l’éducation pour le compte de la Banque Mondiale, Atou Seck quitte définitivement le Mali pour Haïti.

La cérémonie organisée à cette occasion était pleine d’émotion car il s’agissait du départ d’un homme qui, par son dévouement a su apporter son appui technique aux différentes actions engagées dans le secteur de l’éducation au Mali.

L’événement a enregistré la présence des ministres en charge de l’Education, de l’ancien ministre de la Culture, Cheik Oumar Sissoko, des responsables des services de l’éducation et beaucoup d’autres invités de marque. La ministre de l’Education de Base de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, Mme Sidibé Aminata Diallo, n’a pas manqué l’occasion pour lancer des mots aimables à l’économiste.

Elle en a profité pour remercier Atou Seck pour le travail fantastique qu’il a accompli dans notre pays au service de l’éducation dans le cadre du dynamique cercle partenarial du secteur de l’éducation dont il était l’un des animateurs les plus actifs.

La ministre de rappeler aussi la part importante qu’a prise Atou Seck, aux côtés des autres Partenaires techniques et financiers (PTF) du secteur de l’éducation dans le montage du PISE II.

« Merci Atou Seck pour ton appui constant à nos actions et la diligence avec laquelle tu as pu débloquer, en temps opportun, des situations souvent très compliquées auprès de la Banque Mondiale  » a -t-elle précisé.

L’intéressé, Atou Seck, a déclaré que ces trois années et demie passées au Mali ont été riches sur le plan professionnel avec les progrès notés dans l’évolution du secteur de l’éducation. « Je quitte physiquement le Mali, mais mon cœur sera toujours avec vous » a t-il confié.

Tout en espérant que les efforts entamés vont se maintenir afin que les récoltent des fruits des innombrables investissements humains, matériels et financiers consentis avec l’appui de ses partenaires extérieurs.

« Je quitte ma position d’Economiste principal en éducation dans la région Afrique pour une position de Chargé Principal des Opérations dans la région Amérique Latine avec poste à Port au Prince. C’est un autre défi, plus large, mais nous avons espoir que nous y arriverons » a souligné Atou Seck.

Ramata TEMBELY

03 Juillet 2008